Mohamed Laagab: le parcours du Feu Ahmed Gaid Salah; à enseigner

1
685
révision de la constitution
Une constitution répondant aux aspirations du peuple

A l’occasion de la commémoration du 40ème jour du décès du Feu Ahmed Gaid Salah, général des corps d’armée , vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d’état-major de l’ANP, organisée par l’Organisation des Etudiants Algériens Libres , Le chargé de mission à la présidence de la république le docteur Mohamed Laagab a tenu à rendre un vibrant hommage à celui qui incarne le patriotisme et l’amour pour la patrie, appelant les universitaires à consacrer des études académiques à sa personnalité. Selon Mohamed Laagab, le défunt s’est illustré par trois qualités intrinsèques, l’amour du travail matérialisé par ses fréquentes sorties sur le terrain, en sillonnant les quatre coins du pays, son amour pour la patrie et le peuple, en insistant sur la communion des franges sociales autour des idéaux de novembre et l’appartenance à l’histoire et la géographie de ce pays, et enfin le respect de la légitimité constitutionnelle

Tous les écrits sur les amendements de la constitution, pris en considération

Le chargé de mission  à la présidence mettra l’accent sur l’intérêt porté aux écrits sur le débat autour des textes d’amendement de la constitution. Mohamed Laagab révèle qu’il passe au pilori et quotidiennement les écrits sur le sujet, en vue de collecter tous les avis exprimés sur la révision de la Constitution. Il ajoutera que tous les avis collectés seront consignés et remis au comité d’experts dirigé par Ahmed Laraba, précisant que le président Tebboune insiste sur l’aboutissement d’une Constitution consensuelle appelée à se pérenniser

 

1 COMMENTAIRE

  1. Lors de la visite du président Tebboune à Berlin, un professeur émérite en sciences politiques de l‘université de Dūsseldorf qui a suivi les événements en Algérie trouvait que Gaid Salah était un stratège politique hors pair et me demanda si Gaid Salah avait lu „ L‘esprit des lois „ de Montesquieu . Je lui ai répondu que je n‘en savais rien et lui demanda pourquoi et il m‘a répondu c‘est exactement „ Tout l‘art politique de Montesquieu „
    En l‘écoutant je me remémorais les bassesses dites sur Gaid Salah concernant son niveau d‘études par certains agitateurs ( diplômés uniquement dans l’agitation) qui se reconnaîtront.
    Un mémoire ou une thèse à ce sujet serait très intéressante.