Le MAK à la rescousse de Louisa Hanoune

1
996
MAK
Le MAK à la rescousse de Louisa Hanoune

Des sites électroniques inféodés à la répartition de l’Algérie et au dogme du MAK, du maître-chanteur Ferhat M’henni,, rapportent que des dizaines de militants helvétiques se sont rassemblés ce samedi à Genève pour demander la libération de Louisa Hanoune, SG du PT, incarcérée à la prison de Blida, pour conspiration contre l’Etat algérien.

Mais, en réalité, il n’y avait qu’une poignée d’activistes du MAK et de leurs relais en Suisse, l’association Algériens Sans Frontières du dénommé Belhocine Lachemi, créée dans le sillage du Hirak le 7 juin 2019, par un groupuscule servant les intérêts sionistes, comme l’indique la présence de personnalités américaines et étrangères à la conférence organisée le mois de novembre 2019

Liens entre Lyes Rahmani et l’association de Belhocine

Selon des informations en notre possession, des rapports étroits lient l’association de Belhocine Lachemi à Lyes Rahmani, le déserteur, et qui voulait créer son propre conseil de transition, à l’instar de ceux créés en Syrie et Libye à l’origine du chaos dans ces deux pays. Selon nos informations, cette collision est composée aussi de journalistes employés à France 24, un ancien journaliste exilé à Houston aux USA et des médias algériens bien huilés par la machine à billets d’El Isaba, et ses sponsors.

L’ancien journaliste  exilé serait lié au financement des ONG, d’un montant d’un demi -million de dollars de la Fondation Clinton et d’Open Society du très controversé Soros.
Par ailleurs, il faut noter que le nom de Lachemi Belhocine, proche d’Ali Benouari, ancien ministre et actionnaire dans certaines banques internationales, est cité sur la place d’Alger, dans la fameuse affaire des véhicules suisses exportés vers l’Algérie

Des interrogations sur l’avocat Belhocine

Beaucoup de zones d’ombre entourent l’avocat Belhocine ; à commencer par sa rhétorique de défenseurs des biens et avoirs de l’Algérie, en terre helvétique au moment où il est proche d’Ali Benouari, ancien ministre cité dans Panama Papers, et les sociétés offshore,et qui serait l’un des soutiens du MAK, le groupuscule qui revendique la répartition de l’Algérie pour servir les intérêts sionistes et néocolonialistes. Ce même Belhocine insiste sur la liste des noms soupçonnés de fuite de capitaux vers l’étranger et qui ne cesse d’interpeller le président Tebboune, sur ce sujet, en vue les faire disparaître, selon les recommandations de ses employeurs, en vue de priver l’Algérie de la possibilité de rapatrier l’argent du peuple volé

La stratégie de Tebboune

Les déclarations du président Tebboune faites, avant et après son élection à la magistrature suprême quant à sa stratégie de récupérer l’argent du peuple volé par El Isaba, ont pris de court certains employés des officines, qui ne digèrent pas que l’Algérie puisse réussir ce coup qui l’aidera certainement à relancer sa machine économique et relancer des projets structurants pour le bien être de son peuple

 

Sourceagences
PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Ceux-là même que les enquêtes persévérantes et approfondies en cours, ne manqueront pas de dévoiler dans l’avenir et seront eux aussi sanctionnés de manière juste et équitable par la force de la loi.
    D’où la nécessité de rester vigilant et prudent surtout en ses moments difficiles que traverse l’Algérie aux travers les revendications douteuses surtout celles émanant des cellules dormantes (berbéro-sioniste) médias mensonges et hommes politiques au dessus de tout soupçon , qui œuvrent à faire perdurer la crise et la rendre plus complexe!!
    Notre union est leur pire cauchemar ! Ils font tout pour nous éloigner les uns les autres ! c’est qu’il a une raison cachée …à méditer !