Guerre contre la contrebande : Les ports, sous haute surveillance

0
318
Port
Guerre contre les pratiques commerciales illicites

Les pouvoirs publics seraient déterminés à éradiquer certaines pratiques commerciales, ayant largement porté préjudice à l’économie nationale.

Ainsi, nous avons appris que l’Inspection principale du contrôle des opérations commerciales au niveau des douanes du port sec de Rouiba à Alger, vient de faire échouer une opération frauduleuse de surfacturation d’un montant de 1,5 million d’euro, pour l’importation d’équipements  œuvre d’une société bénéficiaire des avantages de l’ANDI , domiciliée à Batna à l’Est d’Algérie. L’entreprise en question a fait l’objet d’une amende de 60 milliards de centimes

11 tonnes de produits électroménagers refoulés du port d’Oran

Une cargaison de 11 tonnes de produits électroménagers en provenance de Chine a été refoulée récemment au port d’Oran par les services de contrôle aux frontières, indique l’APS, citant le directeur régional du commerce d’Oran.

Cette cargaison de 11 tonnes de produits électroménagers, essentiellement des Séchoirs et fer à repasser, en provenance de Chine, d’une valeur de 4 millions DA, a été refoulée par les services de contrôle aux frontières au niveau du port d’Oran, pour non-conformité, a indiqué à l’APS, Fayçal Ettayeb.

Le refoulement de cette marchandise a été effectué après analyses et essais des échantillons des produits incriminés par le Laboratoire d’essais de Constantine, a-t-il précisé.

Une cargaison de 46 tonnes d’arômes alimentaires, importées de Suisse, d’une valeur de 13 millions DA a été également refusée d’admission au port d’Oran par les services de contrôle aux frontières pour une infraction liée au double étiquetage de documents commerciaux, a ajouté le même responsable.

Au niveau du même port, les services de contrôle aux frontières ont refusé d’admission, le 29 janvier dernier, d’une cargaison de 5,6 tonnes de couvertures pour enfants et accessoires, d’une valeur de 2,6 millions DA, en provenance de Chine, pour une infraction liée au défaut d’étiquetage, a encore ajouté le  responsable.

Le port sec « fictif » d’El Kerma

Pour rappel, un réseau composé de plusieurs cadres du Commerce de la wilaya d’Oran, a été démantelé à Oran, par les services de sécurité. Les éléments de ce réseau   faisaient passer des containers de la viande congelée, d’ovins à la place des bovins et introduisaient des containers de pièces de rechange sans étiquetage et de la viande congelée sous une fausse nature du produit.

PARTAGER