Le président Tebboune en défenseur du citoyen à la dignité

2
489
Le président Tebboune
Instauration d'une prime de risques
Présidant   l’ouverture de la rencontre Gouvernement/Wali, le président  de la république Abdelmadjid Tebboune n’a pas mâché ses mots concernant la nécessité d’établir les ponts de la confiance entre le gouvernant et le gouverné.

Rétablir les ponts de la confiance gouvernant-gouverné

Dans une allocution marquée par un nouveau mode de communication basé sur la confrontation du discours populiste des salonnards des responsables  et de la réalité amère du quotidien du citoyen, le président Tebboune a privéligié le langage de son cœur par rapport à la situation politique du pays,  à quelque jours de la célébration du premier anniversaire du Hirak. Pour le Président Tebboune, le Hirak béni  a  réclamé un changement, radical  sous la protection de l’Armée, mais pas d’aventurisme politique qui a failli provoquer l’effondrement de l’Etat national et le retour à lUn Hirak a tragédie nationale » des années 90, précise le chef de l’Etat.

Le changement est sur la voie de la concrétisation   et la première étape sera la révision de la constitution , laquelle précisera-t-il « sera distribuée à toutes les parties pour aboutir à un texte consensuel »

Le président Tebboune adresse un message fort et clair aux wali en vue de  « changer de « comportement », de « mentalité » et se « rapprocher plus du peuple pour casser le mur de la défiance érigé par l’ancien régime »

Le Président Tebboune leur recommande de “multiplier les sorties sur les terrain pour rencontrer les citoyens”  et “redistribuer l’argent  public dans le cadre d”‘un développement plus équilibré et plus harmonieux”

Eviter les Zerdas

Le président Tebboune insiste sur la nécessité d”éviter les fastueuses “Zerda” , à l’occasion des déplacements sur le terrain, tout comme il  a ramandé de réduire le nombre de voitures dans les cortèges protocolaires , lors des visites in situ.

” Il faut lutter contre le gaspillage, notamment à l’occasion des visites qui doivent devenir le slogan de la résolution des problèmes de développement”, a soutenu le président Tebboune.

” Les visites ne sont pas synonymes d’ostentation et de festins, nous devons éviter les cortèges composés de 20 à 30 voitures et dont seulement trois ou quatre véhicules transportent les personnes concernées”.Les cortèges ministériels doivent “impérativement transporter les personnes concernées seulement et si le déplacement sur le terrain est indispensable, il y a le transport public”.

Lutte sans merci contre la corruption

Le président Tebboune évoquera aussi le phénomène de la corruption, exigeant des Walis de “la combattre au plan local et cite en exemple le cas de l’achat des certificats de résidences au niveau des communes.

“La loi s’appliquera dans toute sa rigueur contre toute personne est la responsabilité est avéré dans la corruption, le  trafic d’influence, le népotisme” prévient -il encore.

2 Commentaires

  1. Aujourd’hui , je suis convaincu que les chaînes dans les poignets de notre peuple, sont cassées ce discours du président Abdelmadjid Tebboune à l’endroit des Walis ,d’établir les ponts de la confiance entre le gouvernant et le gouverné. Il vient de restaurer la dignité du peuple algérien , d’éliminer ses difficultés face au droit de vivre humainement avec ses propres valeurs et de remettre en question la mentalité du système gouvernementale qui considère le peuple comme le plus grand danger avec la crainte de perdre le pouvoir au profit des citoyens .
    l’Algérie a besoin aujourd’hui de ceux qui se sacrifient pour elle et qui élèvent l’intérêt suprême de la patrie au-dessus de toute considération politique étroite car il s’agit de l’avenir du peuple et du destin de la nation.
    Mr le Président A.Tebboune, a adopté une toute nouvelle attitude devant les Algériens : il est ainsi plus indépendant que jamais vis-à-vis de ses engagements dans ses prises de position et actions!
    Ceci est loin de plaire à certaines personnes, qui agissent selon la logique de la bande, laquelle consiste à appliquer le principe de désinformation et à se cacher derrière des slogans, aujourd’hui mise à nu devant l’opinion publique nationale. Nous en remercions Allah pour cela.

  2. plus que jamais , je sais ce qui suit ;

    le monde des vraies valeurs commence a disparaître et laissera sa place progressivement a un monde au valeurs erronée et génétiquement modifiés “.

    ni teboune ,ni personne ne peut sauver les algériens si ceux ci ne veulent pas changer premièrement eux même , en commençons par avoir des nouveaux regards vis a vis de la vie ,d’eux même et de tout…

    NB; les associations des droits de l’homme par exemple a blida et a buira , financer par un scénateur américain du nom de smith …! etc..

    libre pour topujours est juste l’homme qui a expérimenter cette meme liberté sans aucun joug.
    bye