Les récents développements de l’épidémie du Coronavirus CoVid19

0
244
coronavirus
Coronavirus, l’ennemi invisible

Commençant par les bonnes nouvelles : les scientifiques chinois ont eu quelques bons résultats sur des essais cliniques impliquant de nouvelles molécules ou des transfusions de plasma de patients infectés et guéris vers ceux présentant une nette détérioration de leur état de santé.

En effet les patients guéris ont développé des anti-corps ( éléments naturels de défense contre le CoVid19 ) qui vont détruire les virus présents chez les patients encore infectés avec un état de détresse respiratoire.
Il est encore trop tôt pour avoir une idée sur l’efficacité du traitement. Les résultats seront officiellement connus dans 2-3 semaines et Algerietouteheure vous tiendra informer sur ce sujet.
Les autres nouvelles sont moins réjouissantes avec la détection du premier cas d’infection au CoVid19 en Afrique, il s‘agit d‘un ressortissant chinois de passage en Égypte. Son état est actuellement stable.
Le premier décès en Europe est celui d‘un ressortissant chinois (80ans) de passage à Paris et qui était hospitalisé à l’hôpital Bichât.
La progression de l’épidémie reste tout de même soutenue avec plus de 65.000 cas diagnostiqués et sur ces 65.000 cas on compte 1466 décès et 3796 cas de guérison.
Actuellement le nombre de cas a fortement grimpé car la détection ne se fait plus sur les résultats des kit de tests du virus, qui commencent à manquer, mais uniquement sur des critères cliniques ou radiographiques.
Il est difficile de se prononcer sur l’évolution de l’épidémie mais nous prévoyons à ce que L’OMS déclare le stade de pandémie dans les jours à venir.
Nous recommandons à nos lectrices et lecteurs de ne pas donner trop d’importance aux nouvelles alarmantes qui circulent sur les réseaux sociaux car la plupart sont de Fake News dont le but est de discréditer les autorités chinoises et nous tenons par la même occasion à transmettre au valeureux peuple chinois toute notre amitié et solidarité dans cette épreuve difficile.
SourceDocteur Boudemagh
PARTAGER