La Pandémie menace t-elle aussi l‘Algerie?

0
526
Coronavirus :L’autoritarisme explique-t-il le succès de la Chine contre l’épidémie ?

D’après une étude parue sur le journal le Monde les trois pays africains à hauts risques sont l‘Afrique du Sud , l’Egypte et l’Algérie. Pourquoi ? La Chine est un partenaire commercial important avec l’Algérie depuis plusieurs années .

La menace de la contamination est réelle avec d’abord l’éclosion de foyers sporadiques autour des grandes agglomérations comme Alger , Oran ou Annaba et Constantine.
Il va falloir contenir ses foyers par des mesures de quarantaine et effectuer des tests . Ces tests l’Algerie en dispose pour répondre immédiatement à la demande.
L’Algerie selon le journal « le lancet » revue médicale reconnue est mieux préparée que d’autres pays africains dans la lutte contre le Coronavirus.
L’Algérie est parmi les pays africains la mieux équipée du continent pour faire face à la gestion de l’épidémie. Nos infrastructures structures permettent la détection rapide des cas et le confinement des cas.
Nous l’avons bien mesuré avec le rapatriement de nos étudiants en Chine. Tout a été fait dans « les règles de l’art »: rapatriement, détection, confinement.
Il me semble qu’à plus grande échelle, la gestion de l’épidémie est plus délicate car il faut la participation du citoyen dans cette lutte sans merci.
A côté des mesures d’hygiène : se laver les mains régulièrement, porter un masque et surtout éviter l’éternuement en public pour ne pas déclencher ce que les anglais appelle le phénomène Airborne qui se traduit par l’éternuement explosif et la dissémination de centaines de micro-gouttelettes contenant les virus qui vont à leur tour contaminer plusieurs personnes, par exemple leur de rassemblement de masse : oui au Hirak , non à la contamination par le Coronavirus.
Nous voulons tous continuer notre belle révolution mais pour cela nous devons apprendre à rester en bonne santé.
Nécessité de mise en place d’un téléphone vert
Nous avons proposé la mise en place d‘un téléphone vert afin que la population reste en contact constant avec les autorités sanitaires par l’utilisation d‘un répondeur automatique de dépistage en Arabe ,en Tamazigh, en Français mais aussi en Anglais pour les étrangers résidents en Algérie.
L‘Algerie doit répondre au défi sanitaire que représente une épidémie par la mise en place de structures modernes où le patient-citoyen est impliqué dans la prise en charge sanitaire.
SourceAbdel Boudemagh
PARTAGER