CEM Abderrahmane Mira d’Oran : quand les élèves, deviennent une quantité négligeable

0
397
Les élèves du CEM Abderrahmane Mira, livrés à eux-mêmes

En dépit des appels incessants des parents d’élèves pour l’amélioration des conditions de scolarisation de leurs enfants, rien n’a été entrepris par les responsables du secteur de l’Education de la wilaya d’Oran, c’est le constat amer qu’Algérietouteheure a pu constater de visu au niveau du CEM Abderrahmane Mira sis à la cité des Planteurs sur les hauteurs d’Oran.
Ainsi, Algérietouteheure relèvera l’absence des conditions les plus élémentaires pour accueillir les élèves, comme l’absence de chaises, absence d’eau, des sanitaires détériorés, absence d’électricité et de chauffage, et qui s’ajoutent à l’insécurité, la commercialisation de la drogue à proximité de l’établissement éducatif et la ponctualité des enseignants et du directeur, qui laisse à désirer, selon les témoignages de certains parents d’élèves, interrogés par nos soins.

Les élèves de ce quartier populaire et démuni, sont-t-ils intentionnellement sanctionnés par les responsables de l’Education ? la réponse serait, oui, car certains responsables » assis » considèrent certaines zones de zones d’ombre, comme le reconnaît bien le président Tebboune, qui vient de les interpeller pour améliorer les conditions de scolarisation de nos enfants à l’ère de l’usage des technologies nouvelles.