Quand Sellal reconnaît le complot contre Tebboune et son fils

1
541
20 ans de prison,requis contre Ouyahia et Sellal

L’ancien Premier Ministre Abdelmalalek Sellal a jeté ce dimanche un pavé dans la marre , en reconnaissant qu’El Isaba avait bel et bien conspiré contre l’ancien Premier Ministre et Actuel Président de la République Abdelmadjid Tebboune pour le destituer, allant même à emprisonner son fils , en représailles à son opposition à son plan de prédation des richesses du pays.

Cet aveu a été fait à l’occasion de son audition devant le juge à l’occasion de la tenue du procès de la fabrication automobile et du financement de la campagne électorale du cinquième mandat

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis contre les règlements de comptes, mais je pense que le président devra rendre des comptes au peuple algérien .Nous appelons de notre vœux la justice qu’elle fasse son travail d’une manière sereine, pas de complaisance avec qui que ce soit. Ceux dont la responsabilité a été prouvée doivent payer selon la loi qu’ils soient Président, hommes d’affaires ou autres. Que les choses se fassent d’une manière régulière et sérieuse. La bataille contre la corruption et les corrompus va être dure!
    En effet, Mr le président Bouteflika , vous avez connu le tumulte du succès et la solitude du pestiféré. Vous avez été porté aux nues, puis traîné dans la boue. Vous avez donc eu tout loisir de mesurer la vanité des choses et la versatilité des hommes.
    Vous devez reconnaître votre part de responsabilité dans la crise et le grand holldup commis au préjudice patrimonial causé au trésor public. De la sacralisation à l’humiliation ?!