L’intellectualisme Frankenstein algérien: La nouvelle vague

0
259
L’intellectualisme Frankenstein algérien

Pour comprendre où nos élites corrompues dans l’hexagone vont, il nous faut comprendre d’où elles viennent et comment nous pouvons factuellement sortir du cercle vicieux de cette nouvelle vague de néo-colonialiste, dans lequel nous avons été enfermé par cette caste parasitaire «d’intellectualistes Frankenstein algérien » profitant de la mise de nos faiblesses et de notre système politique dissolu, sous tutelle de l’intellectualisme à la française.

Une vérité bouleversante… qui lève un peu le voile sur ces officines souterraines que sont les sociétés secrètes de type think Tank ! Et leur pouvoir occulte dans les institutions médiatiques publiques et privées dans l’hexagone. 

Il semble qu’une nouvelle vague de « l’intellectualisme Frankenstein algérien » se déferlera à nouveau sur l’Algérie à partir de la France.  Ces organismes génétiquement modifiés ont le potentiel de nuire gravement à l’Algérie et à ses plusieurs projets, notamment ceux programmés pour êtres parmi les grands enjeux stratégiques nationaux que le pays compte  lancer dans un challenge qui effectivement seraient très importants. Surtout après avoir couvert notre liberté.

La réaction démocratique est sans aucun doute un droit. Toute sorte de demandes peut être exprimée dans les sociétés démocratiques. La liberté de réunion et de manifestation peut être pleinement utilisée. L’usage de la force disproportionnée face aux réactions démocratiques constitue évidemment une violation des droits des manifestants. Par ailleurs, le procédé consistant à changer le pouvoir politique dans le pays  est évident. Les pouvoirs politiques qui ne sont pas voulus dans les démocraties sont renversés aux urnes et pas dans la rue. 

Renverser le pouvoir dans la rue au lieu des urnes, en ayant recours au pillage des commerces, aux incendies, aux destructions et aux attaques contre des personnes innocentes parce que les revendications restent sans réponse, n’engendreront que l’anarchie et le fascisme. 

La Révolution française et ses conséquences sur la diaspora algérienne

La France est malheureusement un pays qui a beaucoup souffert et a fait souffrir l’humanité, du point de vue des conséquences que peuvent avoir les mouvements populaires. La Révolution française qui a éclaté à partir des idéaux « Liberté, égalité, fraternité » s’est soldée par les exécutions à la guillotine et les massacres les plus terribles de l’humanité. 

Si nous nous rappelons que les guerres les plus sanglantes de l’histoire de l’humanité, les plus lourds bilans de morts, les exécutions à la guillotine ont été commis dans le siècle des « Lumières » Pareillement, l’intellectualisme à la française a offert à l’humanité un point de vue dénigrant et conflictuel qui ostracise tout ce qu’il considère comme étant irrationnel, et sacralise son propre point de vue en s’abandonnant à la rationalité fondatrice de la raison. 

En effet, les événements que nous vivons en Algérie, nous permettent d’apercevoir petit à petit que l’introversion, l’hostilité de la nouvelle vague de Frankenstein algérien envers le pays, émane en fait de la haine et de la discrimination française qui deviennent banales à cause de l’héritage de la révolution française. En effet, l’idéologie destructrice, qui provienne de cette révolution continue de diviser les algériens entre eux. La fragmentation  des individus avec leur nouvelle identité politique, religieuse et leur nouvel Etat, qui partagent la joie d’acquérir la liberté, permet de mieux les contrôler.

Au lieu d’informer sur la réalité du système en place (réalité économique, bancaire, impérialiste et esclavagiste), auxquelles le peuple s’est interrogé sur les moyens qui ont permis à une poignée de personnes d’amasser des richesses immenses par des voies illégales. Ceux-là, préfèrent  portés à l’ordre du jour les problèmes, des mouvements populaires d’opposition, des personnes arrêtées, jetées en prison et de tous ce qui peut participer aux attaques envers la présidence de la république. 

Ils  vendent leurs produits dérivés en tout genre, dans les presses écrites, sur les écrans de télévision étrangères …..Regardez les grands médias en France. Ceux qui sont à la tête du Figaro, du Monde,  ou de TF1 sont des milliardaires, la plupart liés à l’armement, à Israël et profitant généreusement des guerres menées par la France contre les musulmans. Ce sont eux qui décident de ce que vous allez lire, qui désigne « les gentils » et les « méchants »

Tel est le cas des, chaînes satellitaires Al-Magharibia , France 24….. Pour ne citer que ces deux exemples : Leurs  Co-invités arabophones triés sur le volet, partagent le même idéal politique de « l’intellectualisme franco-algérien », entretiennent la confusion, entretiennent les divisions au sein du peuple algérien, pour lui éviter, la convergence ultime et nécessaire pour dégager le sérail mortifère.

Un programme d’une culture perverse qui se diverse sur notre société ! Pour diriger la force du peuple vers la finalité recherchée par ces dégénérés de la nouvelle vague. Selon les époques, la finalité peut être la guerre ou la restriction des libertés civiles privées et des droits humains basiques ou un agenda économique. Pour ce faire ils comptent sur le choc émotionnel pour que les populations n’aient pas le temps de réfléchir sur le Comment ? Pourquoi ? Et qui sont les vrais coupables ?! Qui plus est, ce maquillage de crime fournit aux auteurs du programme un élément de couverture en bonnes et due formes pour d’autres actions.  Ainsi, on offre ensuite des solutions sous forme de lois, d’ordres d’exécution ou de mandats politiques, en vue soit d’une réduction d’un amendement, un contrôle des populations comme furent les cas en Egypte, au Yémen et en Syrie.

En effet, à peine l’Algérie a commencé une nouvelle ascension dans l’histoire, beaucoup de ces professionnels essaient de l’arrêter avant même qu’elle ne commence. Alors que nous réorganisons l’État et le système pour atteindre des objectifs plus ambitieux. Des plans multinationaux, secrets et sensibles sont mis en œuvre ! Et au fur et à mesure que de grands projets sont recommandés par notre président Abdelmadjid Tebboune, certains groupes, locaux et de l’hexagone, agissent en tant qu’agents subversifs pour certains types de risques et en tant que courtiers pour d’autres risques pour lesquels ont été préparés.

Regardez très attentivement autour de vous, à gauche et à droite; vous verrez clairement qui prend position en fonction de l’ordre du jour caché, du discours qu’il promeut et du front sur lequel ils se tiennent. Il suffit de regarder attentivement. Ce n’est pas difficile d’imaginer combien cet intellectualisme peut devenir un « Frankenstein » lorsque tous les liens limitant l’homme algérien, comme ses traditions, sa morale, sa religion et ses établissements intermédiaires, sont rompus. C’est une stratégie très intelligente, il faut le reconnaître et beaucoup moins coûteuse que la solution militaire.

Si nous ne percevions pas notre géographie dans son ensemble, si nous ne pouvions pas intégrer ce qui se passe dans l’arène mondiale comme un calcul complexe des forces obscurantistes, si nous n’accélérions pas nos revendications et ne construisions pas la force nécessaire adaptée à toutes sortes de scénarios , si nous ne transformions pas notre langage politique, notre langage de sécurité en conséquence, nous serions inexorablement les perdants du 21e siècle!