Jacob Cohen: L’Algérie paie le prix de son indépendance

0
3047
Et si le salut de Macron venait de la chloroquine

Algérietouteheure: Eddy Cohen le Conseiller de Benjamin Netanyahou ne cesse de s’en prendre, à l’Algérie et son président Abdelmadjid Tebboune, qui vient de réitérer l’opposition de l’Algérie au deal du siècle?

Jacob Cohen:L’Algérie paie le prix de son indépendance et de son opposition au diktat américain pour faire quasiment disparaître ce qui reste de la Palestine, en tout cas pour éliminer le nationalisme palestinien. Il est donc normal qu’elle soit l’objet des attaques sionistes. Le ressentiment contre l’Algérie est d’autant plus violent que pratiquement tous les pays arabes considèrent le « deal du siècle » comme une base de négociations.

Algérietouteheure:Eddy Cohen courtise depuis plusieurs années, les mouvements séparatistes à savoir les MAK et MAM, dans le cadre du plan impérialo-sioniste de démanteler les Etats dont l’Algérie, qu’en pensez-vous?

Jacob Cohen:Les grands Etats arabes qui ont tenté de s’organiser sur la base du nationalisme et de l’indépendance vis-à-vis de l’impérialisme ont été détruits ou subi des destructions considérables. Ces « avertissements » ont servi pour contraindre les autres Etats à se montrer coopératifs et obéissants. Comme aucune de ces politiques n’a pu marcher avec l’Algérie, on essaie les germes de l’autonomisme berbère, un mouvement largement manipulé ou en tout cas utilisé pour faire pression sur l’Etat central.

ATH: Eddy Cohen semble actionner ce qu’a été révélé dernièrement sur une normalisation entre le Maroc et l’entité sioniste, en contrepartie de la reconnaissance de l’administration Trump de l’occupation marocaine des territoires sahraouis?

Jacob Cohen:Depuis 45 ans, le Maroc tente d’obtenir cette reconnaissance américaine qui ne vient jamais malgré toutes les concessions faites au régime sioniste de collaboration et de pénétration. Il semble que les Américains ne franchiront jamais ce pas diplomatique en faveur du Maroc, car ainsi ils tiennent en quelque sorte le pays en otage ou en haleine, obtenant constamment des concessions sans vraiment rien donner en retour. 

ATH:vous venez de séjourner au Maroc, où l’opposition à une normalisation avec l’entité sioniste jumelée à un malaise social est de plus en plus évident, qu’en dites-vous?

Jacob Cohen:La situation me paraît assez critique au Maroc, malgré la solidarité naturelle et historique avec la Palestine. Les diverses instances sionistes, dont le Mossad, se sont solidement implantées depuis une cinquantaine d’années, empruntant toutes sortes de voies, artistique, religieuse, humanitaire, touristique, politique, médiatique, pour tisser ces liens a priori inoffensifs avec des représentants de l’entité sioniste et accréditer l’idée d’un dialogue indispensable. Sans compter en parallèle le travail de sape dans les régions berbères. Il faut garder à l’esprit que le « sayan » (collaborateur du Mossad) André Azoulay est au cœur du pouvoir royal et peut peser sur énormément de leviers.

 

ATH:Cela nous amène à évoquer le très controversé Habib Meyer et ses sorties manquantes de respect à l’égard de ses collègues de l’assemblée nationale française?

Jacob Cohen:Meyer Habib se dit député « français » mais c’est un agent sioniste uniquement concerné par les intérêts d’Israël. Il agit avec la même arrogance que ses concitoyens vis-à-vis des Palestiniens. Il vocifère au Parlement et interpelle les membres du gouvernement comme s’ils étaient des larbins. Et il est intouchable.

ATH: la France est de plus en plus sous la main du CRIF, et les tentatives d’interdire l’antisionisme, sont une parfaite illustration de cette approche?

Jacob Cohen:Le lobby judéo-sioniste a fait de l’antisémitisme la question de la décennie, et avec succès, car toute expression critique contre Israël est désormais considérée comme une expression de « haine » et donc condamnable. Le BDS n’a plus droit de cité. Il y a quelques jours, une policière française musulmane de 44 ans est passée en conseil de discipline et menacée de renvoi pour avoir posté sur sa page Facebook : « Palestine vaincra Inch’Allah ».