Le village de la rizière

Le village de la rizière

Il était une fois un village très pauvre perdu dans la rizière chinoise où les gens ne mangeaient pas à leurs faim .

Un jour vint un riche entrepreneur venu d‘un riche pays lointain dont la richesse venait en grande partie parce qu‘il était le seul pays à imprimer l‘argent pour le Monde entier et sur les billets on pouvait y lire : „ In God we Trust“.

L’entrepreneur proposa aux villageois de travailler pour lui et il demanda en échange qu‘on lui donne les champs de rizière construits en terrasses somptueuses afin de bâtir plein d‘usines et d’entreprises pour livrer le Monde entier de plein d‘objets consommables dont le Monde était friand.

Rapidement tous les villageois eurent du travail et même tous les villages voisins laissèrent tomber les rizières pour travailler dans les usines qui produisirent aussi tellement de pollution que les travailleurs devaient porter des masques pour se rendre à leur travail…

Au bout de quelques années les villageois s’enrichirent et commencèrent à construire des maisons ,puis des immeubles et pour finir dès gratte-ciel comme ceux du pays d’où venait l’entrepreneur qui maintenant était devenu encore plus riche et même disait-il aux villageois : „Grâce au fruit de votre travail je fais maintenant des produits uniquement financiers et je peux vous en vendre“.

Alors ils continuèrent à produire encore plus ,en polluant encore plus , et maintenant ils achètent tous ces produits financiers.

Mais Un jour le riche entrepreneur se réveilla la peur au ventre rien qu’à l’idée de voir les villageois devenir les nouveaux maîtres de ses usines, de ses entreprises!

Un soir d‘hiver il décida d’éliminer les vieux du village qui en étaient la tête pensante et de fabriquer un virus destiné à agir mortellement sur les vieux du village, tout en préservant les jeunes qui étaient nécessaires pour continuer à faire tourner son énorme Business.

Il profita d‘une tradition villageoise celle du nouvel an pour glisser dans la soupe traditionnelle dont les vieux étaient friands le virus mortel.

Quelques jours plus tard ce fût l’hécatombe et beaucoup de vieux moururent sans qu‘on sache pourquoi , jusqu‘au jour un jeune du village découvrit le stratagème et ensemble retrouvant leur solidarité du temps des belles rizières , ils réussirent à endiguer l’épidémie virale sans avoir mis auparavant quelques souches du virus dans les bagages du riche entrepreneur qui retourna chez lui , dans son riche pays lointain, en espérant avoir réussi son stratagème diabolique.

La suite et la fin de l’histoire je ne la connais pas et je vous invite à la suivre en consultant quotidiennement les nouvelles sur vos quotidiens ou sur le site Algerie54.com .

Quant au village de la rizière il a retrouvé sa solidarité d‘antan et les rayons de lumière du soleil qui donnent à ces terrasses les éclats et le scintillement d‘Autrefois.