Le MAK, l’ASF et les résidus du FIS, au cœur du Coronavirus

MAK
Le MAK à la rescousse de Louisa Hanoune

Face à la mobilisation généreuse du peuple algérien pour lutter contre le Coronavirus qui frappe la planète, des sites, blogs et comptes de réseaux sociaux, inféodés aux voix du démantèlement de l’Etat algérien, à savoir le MAK, du maître-chanteur Ferhat M’henni, et de l’Algérie Sans Frontières AFS, ainsi que les résidus du parti dissous.

 

Selon les informations en notre possession, une campagne de dénigrement du système de santé en Algérie, vient de voir le jour, lancée par des séparatistes et sympathisants du MAK, qui saisissent « l’opportunité » de la pandémie du Coronavirus qui touche la quasi-totalité du monde pourlancer des Fakenews, à travers des Hashtags « restez chez », qui n’ont rien à comparaître avec les appels lancés par les autorités sanitaires du pays destinés à prévenir les citoyens de la menace du Coronavirus.

 

Aidées par une communication du Ministère de la Santé, manquant de punch,les brebis galeuses, lancent des appels de désespoir à l’adresse des algériens comme »nos hôpitaux sont insalubres et sans matériel, alors restez chez-vous »

Ces mêmes voix du dénigrement , jouent l’arme de la panique de la population, en diffusant des chiffres fallacieux et mensongers du nombre de personnes atteintes et décédées, en inversant par exemple le chiffre de 139 cas atteints, en 193, où en faisant douter du nombre des personnes décédées. L’objectif assigné par les commanditaires de cette campagne, est en premier lieu de semer la psychose à grande échelle, avant de passer à la manifestation nocturne via les casseroles, non pour rendre hommage aux staffs médical et paramédical, comme c’est le cas en Italie, où en Suisse, mais pour appeler à l’aide humanitaire internationale, en vue d’acculer l’Etat algérien sur la scène internationale, sachant que cela intervenait dans le sillage de l’échec des actions d’interpeller le parlement européen sur « les libertés » en Algérie, où les appels incendiaires des aventuriers sur le maintien des manifestations malgré la propagation du Coronavirus

Collision obscurantiste et séparatiste

Le Coronavirus a également mis à nu la collusion entre l’obscurantisme lié au parti du FIS dissous, et le séparatisme, prôné par le MAK et ses associations comme l’AFS. La preuve, les appels d’Ali Benhadj, et la fetwa du très controversé Chemssedine, sur l’interdiction des prières collectives, et la violation de la mesure par certains individus, qui investissaient les places pour accomplir les prières collectives, et les appels d’individus à travers des hashtags dénigrant les capacités du pays, en matière de prise en charge sanitaire, s’inscrivent dans le plan de « désobéissance civile » déjà concocté et qui a été mis en échec par l’engagement des forces vives du pays et la mobilisation du peuple, dont la solidarité est ancrée dans son attitude, malgré les desseins de la division néocolonialiste. Cela intervient quelques jours, il faut bien le rappeler de la visite des Bouchachi, Bouregaa et Benlarbi à l’obscurantiste Ali Benhadj, auteur incontournable de la décennie noire du Terrorisme

Le rapatriement et le confinement n’ont pas échappé au dénigrement

L’Algérie a montré qu’elle n’abandonnerait pas ses enfants, comme l’atteste les opérations de rapatriement menées des quatre coins du monde, et le confinement des rapatriés dans des établissements touristiques, de bonne facture, et cela n’a pas été digéré par les voix de la discorde, qui voient que même la France, pays d’accueil des brebis galeuses, au même titre que l’Italie et l’Espagne ne sont pas à faire de même.

Les brebis galeuses ne peuvent en aucun cas rapporter les informations des professionnels de la Santé en France qui affirme que la France est un pays sous-développé en matière de santé, et que l’hôpital de Mulhouse à l’Est de la France est saturé, où bien entendu dire que l’Algérie réussit là où la France ne réussit pas en matière de ralentissement

L’entrée sur scène des néocolonialistes

Face à la mobilisation du peuple, qui s’est investi dans les actions de solidarité, de nettoyage, et d’assistance aux corps médical et paramédical, ainsi que l’implication de certains patrons de cliniques privées et établissements hôteliers qui ont ouverts leurs espaces pour accueillir les éventuels cas atteints du Coronavirus, on assiste à l’entrée sur scène des « auteurs » néocolonisés comme Kamel Daoud, qui en obscurantiste avéré de « la modernité » s’attaque encore une fois à l’Islam, le jour où le média américain Newsweek loue les vertus de l’action du confinement imposé par notre prophète Mohamed QSSL, il y a plus de 14 siècles pour éviter la propagation d’une épidémie. Cela intervient dans le sillage des déclarations du disciple de François Mitterrand, en l’occurrence, Jacques  Attali, inféodé au CRIF et au lobby sioniste en France, ce qui est loin d’être une pure coïncidence.

La détermination algérienne vaincra

Les algériens ont montré encore une fois lorsqu’il s’agit de la pérennité de l’Etat, ils répondent présents, et cela s’est confirmé dans le sillage de la réussite de la présidentielle du 12 décembre dernier, et le processus entamé pour l’édification d’une nouvelle république.

Par ailleurs, il faut noter que malgré que le ministère de la Santé ait été noyauté par des individus liés culturellement avec l’hégémonie colonialiste, soutenus par des syndicats acquis à la cause, il n’en demeure que certaines forces vives de la Nation, du secteur de la Santé ont démontré leur patriotisme et dévouement populaire, en se mobilisant jour et nuit pour sauver des vies humaines.