Le dédoublement de personnalité de Kamel Daoud

0
251
Kamel Daoud, l'exemple parfait de l'auteur néocolonisé

L’auteur et journaliste Kamel Daoud devenu ressortissant français, depuis la publication du Journal Officiel français en date du 28 janvier 2020, serait frappé du dédoublement de personnalité.

En Algérie, il se comporte comme intégriste, pour répondre à ses premiers amours de prédicateur d’obscurantisme et en France, il se comporte comme le premier défenseur de la laïcité. Ainsi, l’auteur, disciple de BHL, celui qui aime bien dire » enfermer la femme, c’est s’emprisonner soi-même »dont la condamnation avait  été confirmée par la Cour d’Oran, en date du 19 décembre 2019 , pour Coups et Blessures Volontaires CBV, et usage d’arme prohibée à l’égard de son ancienne épouse, se permettra le luxe de se moquer de la décision d’interdire les prières collectives et des vendredis, prise par une grande partie des pays musulmans, dont l’Algérie et l’Arabie Saoudite, terre des Lieux Saints de l’Islam. Cela intervient au moment , où le célèbre hebdomadaire américain de l’Oncle Sam, le Newsweek encense la décision prise par le prophète Mohamed QSSL, en mettant sous quarantaine une population atteinte d’une pandémie.

Des experts comme l’immunologue Dr Anthony Fauci et le journaliste médical Dr Sanjay Gupta disent qu’une bonne hygiène (ablution chez les musulmans) et la mise en quarantaine, ou la pratique de l’isolement des autres dans l’espoir de prévenir la propagation de maladies contagieuses, sont les outils les plus efficaces pour contenir le COVID-19.

Symptômes du néocolonisé

Les diatribes et diarrhées révélées par Kamel Daoud sur les colonnes du journal Le Point en date du 18 mars 2020, confirment le profil, décrit par  l’auteur et chercheur Algérien Ahmed Bensaada à son sujet, le qualifiant d’un néocolonisé qui remplit une fonction « d’informateur indigène » Ahmed Bensaada auteur de l’essai » Kamel Daoud, Cologne contre-attaque’= » citant Albert Memmi note que « l’ambition première du colonisé sera d’égaler ce modèle prestigieux, de lui ressembler jusqu’à disparaître en lui ». Ou encore : « L’amour du colonisateur est sous-tendu d’un complexe de sentiments qui vont de la honte à la haine de soi.

Ainsi, Kamel Daoud vient de matérialiser sa nostalgie de la colonisation selon ses propres propos « la terre appartient à ceux qui la respectent. Si nous, les Algériens, en sommes incapables alors autant la rendre aux colons «

Lâché par ses mentors, Kamel Daoud tentait cette fois-ci une tentative plus provocatrice à la Salman Roshdi pour attirer l’attention, « volée » malheureusement par lui, par le Coronavirus qui pourrait emporter tout sur son passage, même ses protecteurs parisiens d’un passé récent