Macron choisit la mort,l’Allemagne le prouve

0
305
Macron s'entête à ignorer le dépistage massif au profit du confinement collectif

 En choisissant le confinement, comme l’Italie et l’Espagne, Macron a choisi “l’immunité collective”, c’est-à-dire une contamination progressive de toute la population, à vitesse réduite du fait du confinement.

La Corée du Sud, qui était en février le deuxième pays le plus touché après la Chine, a fait le choix inverse. Dépister au maximum les personnes contaminées, faire des centaines de milliers de tests. Grâce à quoi ils n’ont connu que 131 morts et sont en train de sortir de la pandémie. L’Allemagne a suivi la même ligne : des millions de tests et pour l’instant moins de 200 morts depuis le début de l’épidémie, moins qu’en France en une journée.

Le choix de Macron fera des milliers, sans doute des dizaines de milliers de morts.