Ce que dit le Ministre de la Santé sur Bonatiro

0
242
Le ministère de la Santé met Bonatiro devant ses responsabilités

Interrogé sur le tapage médiatique autour de l’astrologue Loth  Bonatiro et sa supposée découverte du traitement contre le Coronavirus, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a révélé avoir rencontré ce dernier

«J’ai reçu le Dr Bonatiro,  il m’a dit qu’il avait un médicament contre le  Coronavirus. Je lui ai posé la question de savoir s’il était  soumis à quelques normes  scientifique légales. Ce à quoi, il m’a répondu qu’il avait des médecins, qui ont confirmé son efficacité» a souligné le ministre.

A cet effet, poursuit Benbouzid, «J’ai instruit Bonatiro à  se rapprocher de l’Institut Pasteur, où il lui a été demandé de fournir le dossier médical, sa composition naturelle et chimique», a-t-il fait savoir, ajoutant que  «d’autant plus le médicament proposé est nouveau et que le dossier y afférent tenait en deux pages seulement» a révélé le ministre.

Sans forcément fermer la porte à cette supposée nouvelle trouvaille, Benbouzid fait état de ses réserves.

« J’ai dit à Bonatiro que nous ne pouvons pas tester le médicament directement sur l’homme, par crainte de complications», a-t-il dit, expliquant que sa composition «doit être connue d’abord, puis testée sur l’animal, pendant une période d’au moins 10 jours jusqu’à ce que nous voyions ses effets secondaires», a-t-il prévenu.

Les déclarations du ministre de la Santé devront mettre fin au très controversé Bonatiro, qui sans arguments fiables, continue de narguer les algériens

PARTAGER