Conflit au Yémen : La médiation de l’Algérie, sollicitée

0
213
L'Algérie parmi les 12 pays proposés pour une médiation dans le conflit au Yémen

Dans un tweet posté sur son compte officiel, l’un des hauts dirigeants des houthis « Ansar Allah » Mohamed Ali Al Houthi propose la médiation de 12 pays impartiaux, en plus de l’organisation onusienne, pour le règlement du conflit au Yémen, qui vient d’entrer dans sa sixième année.
Parmi les pays proposés, l’Algérie connue pour sa position équilibrée et son refus d’intervention militaire dans un pays frère, préconisant la solution politique entre les parties en conflit, pour le retour de la paix dans cette partie du monde arabe.
Les pays proposés à la médiation, outre l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, l’Irak, le Pakistan, la Malaisie, l’Indonésie, le Sierra Léone, la Russie, la Chine, la Corée du Sud et le Japon.

Selon, le dirigeant d’Ansar Allah, la médiation proposée de ses pays jugés impartiaux, vise la fin des hostilités dans ce pays ravagé par la guerre ;la crise humanitaire et la destruction totale des infrastructures de base.
L’appel de Mohamed Ali Al Houthi, coincide avec l’appel du SG de l’ONU, pour un cessez-le Feu planétaire, touchant tous les conflits, en Libye, Syrie et Libye, dans le sillage de la propagation de la pandémie du Coronavirus

 

PARTAGER