L’ancien colon face à la nouvelle réalité algérienne

0
409
Président Tebboune : l’Algérie entretient avec la France de bonnes relations, loin du complexe d’ancien colonisateur

Débile réaction du porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Hami Aksoy  qui fera savoir ce mercredi que  « l’ambassadeur de France à Alger en l’occurrence Xavier Driencourt , convoqué une journée auparavant au Ministère algérien des Affaires Etrangères MAE, avait indiqué aux autorités algériennes, que l’ensemble des organes de presse jouissent d’une totale indépendance rédactionnelle en France.

Justifie-t-il son incompétence ? Car il est inconcevable, qu’un porte-parole du Ministère français des Affaires Etrangères ignore que le média France 24, est un média du Quai d’Orsay.

Indépendance des médias français?

Evoquer une totale indépendance des médias français, c’est certainement exagérer, car cela sera vite contesté par l’humoriste Dieudonné harcelé et lynché, récemment pour avoir mis un lien pour se procurer des masques en Chine. L’humoriste Dieudonné, victime d’un matraquage sans cesse du CRIF et ses médias français publics et privés, s’est fait accusé de détenir une usine de fabrication de masques chirurgicaux.
Idem pour l’antisioniste, le journaliste et auteur du «  Printemps des Sayanims » Jacob Cohen, puni pour ses positions, et ses analyses objectives et qui ne cessait de décrier « une justice aux ordres »

Driencourt, Bajolet et Emie, des diplomates activistes de la DGSE

Ce n’est pas innocent et hasardeux de voir deux ambassadeurs, à savoir l’actuel Yves Driencourt, deux fois, Bernard Emie et Bernard Bajolet, nommés ambassadeurs à Alger et intronisés patrons des services de renseignements français DGSE, et auparavant Yves Bonnet, qui imposera sa fille pour des marchés juteux d’importation de médicaments au détriment de Saidal.
L’actuel ambassadeur français à Alger, réussira durant ses deux passages à Alger, à tisser durant l’ére de l’Etat profond et d’El Isaba des réseaux dans tous les segments d’activités, social, politique, culturel, économique, sportif, mouvement associatif et médias, dont des consoeurs et confrères, ayant fait du représentant du Quai d’Orsay, leur rédacteur en Chef . A titre d’exemple, il est utile de souligner le rôle de l’ancien ambassadeur de France à Alger, et ancien patron de la DGSE, Bernard Emie, dans la feuille de route préconisée par l’ancienne ministre de l’Education, Nouria Benghabrit, dans les réformes du système éducatif et qui ne s’avère qu’un volet élaborée par le consortium de la francophonie.

Avec la nouvelle page qui s’ouvre avec l’Algérie Post-présidentielle du 12 décembre 2019, et le lancement de l’édifice d’une nouvelle république, l’influence de l’ambassadeur français se rétrécit et ses relais tissés n’arriveraient aucunement à concrétiser la feuille de route élaborée dans les laboratoires des officines étrangères

France24 et ses journalistes activistes hostiles à l’Algérie

En revenant à la campagne médiatique de dénigrement, mensonges et fakenews de France24, il est nécessaire de focaliser sur la journaliste Meriem Amellal, activiste du MAK, et sœur de l’activiste, employé du CRIF,Karim Amellal, proche d’Emmanuel Macron , patron du site propagandiste Chouf-Chouf, et protégé candidat des municipales de Paris, sous la coupe de LREM et l’ancienne ministre Agnès Buzyn, Yasmine, supposée épouse d’Amir DZ recrutée par la chaîne sulfureuse et propagandiste  du Quai d’Orsay, grâce à l’intervention de Meriem Amellal,et les  activistes Yassine Tadjdit, Djameleddine Benchenouf, Karim Nait Slimane, et Sofiane Benyounes

Les sites-relais du dénigrement et des Fakenews

Par ailleurs, il faut noter que France24, dispose d’un important relais de sites inféodés à sa cause, à commencer par AlgériePart du sulfureux Abdou Semmar, de la chaîne AmelTV, du propagandiste Hichem Abboud et autre Chouf-Chouf du mouvement séparatiste du MAK.
Ces sites-relais ont rapidement repris les déclarations mensongères du journaliste assis Francis Ghilès, connu pour ses diatribes médiatiques haineuses à l’égard de l’Algérie et l’ANP.

Ces mêmes sites-relais se sont tus à l’occasion de la convocation de l’ambassadeur de France à Alger, Yves Driencourt par la MAE, avant de se réveiller le lendemain pour rapporter la réaction du porte-parole du Quai d’Orsay, surpris par le ton d’Alger à l’égard de cette campagne mensongère orchestrée par le média sulfureux de France24, et par la décision d’Alger, de poursuivre en justice  la chaîne française, sur le territoire français.

Absence d’objectivité sur la pandémie du Coronavirus en France

Beaucoup de voix en France se lèvent contre l’absence d’objectivité en matière d’informations liées à l’évolution de la pandémie du Coronavirus, à commencer par le retard pris par le gouvernement Philippe pour la prise de mesures de prévention, l’inaction adéquate de l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn, pour des raisons liées au business de son lobby, la chloroquine et les sorties de Didier Raoult favorable au dépistage massif, ainsi que l’état des établissements sanitaires d’accueil et le manque de moyens comme les masques.
Cela arrive, au moment où certaines sources françaises, annoncent qu’un Black-out est observé au sujet de la mort de 38 marins des forces navales françaises et du nombre des militaires atteints du coronavirus dépassant les 400, dont le Chef d’état-major de l’armée de l’Air et 8 députés de l’Assemblée Nationale française

L’Algérie ne sollicite aucune aide française

Les autorités françaises ont été surprises par l’attitude d’Alger de ne pas recourir à des aides internationales, à l’opposé de la Tunisie et le Maroc qui ont bénéficié d’aides de la part de l’Union Européenne de montants respectifs de 250 et 450 millions d’euros, au moment où des pays membres très touchés par la pandémie du Coronavirus, sont ignorés. Excepté la Chine, un allié historique qui avait accordé des dons et envoyé des équipements, l’Algérie s’est dite confiante en ses moyens humains et matériels. Ce qui avait incité France24 à inviter Francis Ghilès à épargner la Tunisie et s’attaquer avec violence à l’Algérie et à la Chine, au moment où cette dernière vendait des lots de msques destinés à la France, aux américains pour répondre à l’arrogance de Macron

Les cartes d’Alger

Par ailleurs, il faut noter, que l’Algérie qui envisage de faire l’impasse sur une reconduction de l’accord d’association avec l’Union Européenne, pour s’engager pleinement dans la mégaprojet de la Route de la Soie, compte sortir la grande artillerie pour faire face au diktat hégémonique de la France néocolonialiste. L’implication effective dans le mégaprojet de la Route de la Soie, où l’Algérie a tous les atouts pour devenir un Etat pivot, ,la diplomatie algérienne, compte mener une offensive diplomatique dans le dossier libyen pour dénoncer le pillage organisé de l’or de ce pays voisin depuis l’intervention militaire de l’OTAN, dirigée par la France et Sarkozy

 

 

.

PARTAGER