Où sont passés les Bouchachi, Assoul et Debbouz?

0
376
Nos avocats absent pour la Défense des droits de l'homme en Afrique

Suite aux propos honteux, haineux et racistes Le Club des Avocats Au Maroc a décidé de porter plainte pour diffamation raciale auprès du Procureur de la République des professeurs des Professeurs Camille Locht, Directeur de recherche à l’Inserm et le chef de service à l’hôpital Cochin, et Mira, invités de la chaîne française LCI, Le Club des Avocats Au Maroc a décidé de porter plainte pour diffamation raciale auprès du Procureur de la République. La plainte sera déposée par Me Mourad Elajouti et Me Saïd Maâch Avocats au Barreau de Casablanca..

Cela nous incite à s’interroger sur l’attitude de certains avocats algériens qui s’exhibent à cette opportunité pour dénoncer « des supposées atteintes » aux droits de l’homme, en Algérie. Aujourd’hui, c’est une atteinte aux droits de tous les africains, et on aurait souhaité voir les Bouchachi, Assoul, Debbouz et autre Mokrane Ait Larbi, plaider la cause du continent, à l’instar de leurs homologues marocains. A bon entendeur.

PARTAGER