Le Docteur Boudemagh appelle les algériens à la vigilance au sujet du discours alarmiste

0
333
Le Docteur Boudemagh met en garde contre la manipulation

Dans un entretien accordé à nos confrères du quotidien L’Expression, notre consultant le docteur Abdeldjalil Boudemagh neurochirurgien et leader de la télémédecine, installé en Suisse, rèitère son appel à la population algérienne à la vigilance quant à la diffusion de Fakenews, des vidéos  et des publications mensongères destinées à semer la panique et la suspicion.
Interrogé à faire une évaluation sur l’état des lieux, en matière de propagation du Covid-19, le Docteur Booudemagh révèle une hausse significative des cas infectés par le coronavirus  et une hausse des personnes décédées, pratiquement un doublement du nombre de cas infectés ainsi que des personnes décédées en l’espace de 4 jours.

Sur ce registre, il estime que le taux de mortalité est à 6,9% (la moyenne mondiale actuelle est de 3,4% selon l’OMS)et l’évolution de la courbe des cas infectés comme celle des personnes décédées est exponentielle à l’image de l’évolution de la majorité des pays touchés par la pandémie.

Pour Boudemagh, le pic sera atteint vers la fin de la première semaine du mois d’avril.” Il s’agit d’une prévision suivant une projection basée sur le principe de la modélisation. Toutefois il faut rester prudent et vigilant” Fera-t-il préciser.

S’agissant des capacités du système sanitaire algérien à faire face à la propagation de la pandémie du Coronavirus, il note avec toute objectivité que cette pandémie a montré les carences des systèmes sanitaires devant ce fléau dans nombre de pays, l’Algérie y compris. “Seuls des pays comme l’Allemagne et la Corée du Sud ont un système sanitaire solide qui peut rapidement soutenir la pression de la multiplication du nombre des cas hospitalisés en soins intensifs” a-t-il souligné , faisant savoir à titre d’exemple que  l’Allemagne possède 25 000 lits de soins intensifs avec assistance respiratoire alors que leurs voisins immédiats ont tout juste 7000 lits pour la France, 5000 lits pour l’Italie.

Sur ce plan, il loue les stratégies efficientes  de l’Allemagne et la Corée du Sud avec la mise en place d’un dépistage massif ayant permis d’écarter les cas à haut risques, rapidement mis en quarantaine.

Selon lui, la réalisation de ce dépistage massif a pu se faire dans de bonnes conditions car l’Allemagne possède un excellent maillage territorial de laboratoires qui étaient en mesure d’effectuer les tests, estimant qu’en Algérie, la situation dépend de l’évolution de son épicentre Blida, majoritairement touché par le Covid-19. En effet, il faut gagner les batailles les plus importantes et Blida représente «la mère «de ces batailles, d’où la nécessité de concentrer beaucoup de nos forces sur cette wilaya pour lui éviter le martyre .

Questionné sur les mesures prises par le président Tebboune, le Docteur Tebboune estime que les dernières mesures prises par le président Tebboune vont dans le bon sens, les décisions et les arbitrages ne sont pas toujours aussi faciles à prendre. “Si je peux me permettre un conseil, il faut préparer la population à une sortie de crise: période dite de déconfinement en mettant un dépistage massif comme signalé plus haut, un exemple serait la mise en place de bus de dépistage en relation avec les laboratoires récemment mis en place” suggère-t-il .
En conclusion, il s’est dit convaincu que  notre pays est capable de faire face à cette pandémie qui touche aussi notre planète et il existe toujours des solutions. à nous de les trouver!