Mohamed Laïchoubi : après que le covid-19 ait été vaincu, les relations mondiales ne seront plus comme avant

0
224
Après que le covid-19 ait été vaincu, les relations mondiales ne seront plus comme avant

Reçu, dimanche, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio Algérienne, celui-ci commence, comme il le dit lui-même, à planter le décor de la situation d’extrême crise dans laquelle s’est trouvée projetée la majeure partie des pays dans le monde des suites de la prolifération foudroyante du covid 19.

Il rappelle ainsi que ce sont 3,9 milliards de personnes, représentant 50% de la population mondiale qui se retrouvent aujourd’hui confinées, parmi lesquelles 1,16 millions ont été contaminées par le virus, dont 63.000 sont, à ce jour, décédées.

Si, explique M. Laïchoubi, ces pays n’ont pas vu venir, sinon ignoré ce danger, c’est parce celui-ci heurte les intérêts du système économique mis en place, en d’autres terme, dit-il, “ils ont préféré privilégier les créateurs de richesse au détriment des investissements au bénéfice de leur système hospitaliers, et cela en dépit d’une forte contestation sociale. ”

Il considère qu’une fois cette catastrophe sanitaire dépassée, c’est toute une vision économique et financière du monde qui ne manquera pas d’être remise en cause, notamment des suites de la considérable dette qui s’est accumulée au 3eme trimestre de 2019, soit quelque 253.000 milliards de dollars, laquelle va s’amplifier en raison de l’importante situation sanitaire qui s’est créée.

Comme conséquence à cette crise, il fait, par ailleurs, état de l’émergence de nouvelles puissances, à l’exemple de la Chine, de la Russie, du Japon et de la Corée du Sud en particulier, et la chute du système colonial dont l’un des représentants majeur s’avère être la France.

Sourceradio.dz
PARTAGER