Benbouzid exhorte les algériens à se préparer au confinement durant le Ramadhan

0
199
Pas de déconfinement sans une amélioration notable et durable de la situation sanitaire

Lors de son passage sur le plateau de la télévision algérienne, le ministre de la Santé, Aberrahmane Benbouzid a exhorté les algériens à plus de rigueur et de discipline en matière de respect du confinement, qui pourrait être observé durant le mois sacré de Ramadhan. 

« les Algériens doivent se préparer au confinement durant le mois sacré », a-t-il souligné, faisant savoir que le confinement ne sera pas levé ou allégé mais au contraire durci.

Sur ce plan, le ministre appelera les algériens à changer de comportements et d’attitudes à l’occasion du mois sacré de Ramadhan, dont le début est annoncé pour le 24 avril prochain.« Les Algériens sont habitués  à bouger durant ce mois sacré, lequel est synonyme d’échange de visites familiales. Il est aussi synonyme de sorties en soirée, surtout avec les enfants pour prendre l’air, sachant que le Ramadhan coïncidera avec le début des grandes chaleurs », a expliqué le ministre, avant de lancer un appel aux Algériens afin de « se préparer et changer leurs habitudes durant ce mois sacré »

Selon Abderrahmane Benbouzid, l’Algérie qui est entrée dans la phase 3 de l’épidémie depuis deux semaines, pourrait aller vers une phase plus critique si le nombre de décès et de contaminations continue d’augmenter, sachant que  le pic  sera atteint dans une dizaine de jours.

« Le rythme des contaminations connaîtra dans les prochains jours une hausse terrifiante qui nécessite une mobilisation et une solidarité des citoyens à qui je rappelle l’obligation de respecter  le confinement et toutes les mesures prises par les autorités », a-t-il résumé

Le ministre ajoutera en substance que « Même si l’Algérie a les moyens financiers, elle ne peut néanmoins faire face à ce virus  qui touche le monde entier et qui met au défi la science, les finances , les puissance »,insistant sur le respect du confinement « pour casser la chaîne des contaminations »