Finasseries dans les « opérations folkloriques de solidarité » (dixit le Premier Ministre)

0
218
Djerad en visite de travail mardi dans la wilaya de Tindouf

Il y a certains responsables qui n’ont encore saisi qu’il se construit un nouveau système de gouvernance plus décent en Algérie ! Ils gardent encore ces comportements perfides et de soumission qui ont conduit à la situation où nous sommes aujourd’hui !

– Quand le Président ordonne que l’on doit effacer du langage le qualificatif « fakhamatouhou », il sait dans quel but !

– Quand le Président appel à la solidarité nationale, en donnant l’exemple, il sait à qui il s’adresse et pourquoi !

– Quand le Premier Ministre s’insurge contre les « opérations folkloriques de solidarité », il connait les effets nuisibles !

Cependant, on constate qu’il est difficile, pour beaucoup, de se défaire de ces mœurs méprisables !

Il y a aussi ce « don du salaire ». On n’a pas besoin de rappeler aux travailleurs, surtout aux simples cadres, dans les entreprises publiques que de hauts responsables « ont fait don d’un mois de leur salaire » et de le leur répéter ! Exactement le genre “d’artifice” qui se pratiquait, par le passé, qui a fait que les cadres étaient obligés de céder, avec amertume, mais en gardant une animosité contre le « système contraignant et répressif » des années durant. Certains disaient même que c’était des « instructions venus d’en haut » !

Les choses ont changé et certaines pratiques doivent impérativement disparaître !

Il y a des comptes ouverts et les citoyens savent ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas faire ! Les « contraindre » n’est plus vu comme un acte de solidarité ou un don, mais un acte d’extorsion !

C’est aussi, pour certains responsables, habitués aux frasques sans sanction, une occasion de saper cette confiance des citoyens envers leurs gouvernants, suggérant ainsi que c’est le “même système”, tout en espérant perfidement se faire remarquer, par la publicité qu’ils en feront, avec ce « don des travailleurs » de leur entreprise !
Aujourd’hui, user encore de ce genre d’astuce (pression?), même par allusion, peut conduire à anéantir le début de confiance et d’espoir qui gagnent de plus en plus les citoyens !

Pourquoi ne pas afficher simplement le N° de compte et laisser à l’appréciation de chacun ?

Source S. Nasser
PARTAGER