Algérie : Le Journal Le Monde chute au plus bas étage du mensonge

0
461
Le Monde chute au plus bas niveau

Il s’agit du célèbre journal français Le Monde qui vient de sombrer dans les bas-fonds de l’amateurisme et du mensonge, dans un article évoquant la situation sociale liée à l’évolution de la pandémie du Coronavirus à Alger. Sans parler de l’erreur d’orthographe du titre pour un journal censé avoir un titreur professionnel, la rédactrice de l’article « Alger figé dans le silence d’un confinement anxieux » du 24 mars 2020, à savoir  Zahra Chenaoui, s’est rabattue sur un commentaire de la présidente de l’Observatoire du Citoyen Algérien OCA, Sabrina Rahmani, médecin de profession et membre actif du mouvement associatif et qui appelait à la nécessité de renforcer les mesures de prévention, pour mieux juguler la pandémie du Coronavirus.

Ce dimanche 12 avril 2020, Sabrina Rahmani découvrit une déclaration fictive attribuée à sa personne publiée sur les colonnes du célèbre journal français Le Monde.
Surprise, la présidente de l’OCA rédigera ce commentaire posté sur sa page Facebook » Très étonnée d’être citée deux fois dans cet article du Monde alors que je n’ai pas donné d’interview à cette journaliste. Article que je découvre par hasard à l’instant. Pour ne pas trop s’étaler sur le niveau atteint par les médias de la Mainstream de l’hexagone, en matière de professionnalisme et déontologie, laissons le soin à nos lectrices et lecteurs d’en juger

PARTAGER