La presse subversive face désormais à la rigueur de la loi !

0
363
soutien aux micro- entreprises algériennes : la presse en ligne aussi

Par S. NASSER
Pendant que l’Algérie peuple et institutions lutte, farouchement, contre cette pandémie mondiale, certains de nos « médias » s’emploient opportunément à la désinformation, aux mensonges pour dérouter, tromper en espérant le désordre !
Ces sites propagandistes ne cessent de diffuser des « fakenews » dont les plus récentes visent des « hauts officiers  de l’ANP ».
Après le démenti du MDN, l’un de ces sites, en suiviste, accouche vite d’un article modérant son précédant article en précisant qu’un seul seulement est concerné et non le reste !
Dans son article précédent, il affirmait pourtant, avec détermination, le contraire ! Il corrige sournoisement, maintenant, après avoir donc menti pour tromper ! Craignent-ils la rigueur de la loi après la promesse du MDN d’entamer des poursuites judiciaires ? Certainement !
Ces sites auraient sans aucun doute laissé ce mensonge si le MDN n’avait pas démenti !
Même leur « correction » comporte mensonge et subversion !
En espérant que ces pseudos-médias répondent de leur désinformation, subversion, diffamation et mensonges, ils restent que cette « presse », aux ordres de la « 3issaba » et de leurs soutiens internes et externes, n’a plus d’arguments ! Ses tiroirs sont désespérément vides, alors elles s’attaquent de nouveau à l’Armée !
Elle est arrivée à un point de déchéance avilissante et incurable ! Elle sombre dans la dénégation, le mensonge, la diffamation, l’injure, la subversion et l’infamie en les élevant comme valeurs et composantes de la liberté d’expression !
L’application de la loi doit les mettre hors d’état de nuire à la société !
Nous avons même observé que plusieurs sites ‘Facebook’, relais de la propagande nuisible, ont fait disparaitre plusieurs de leurs « infos » subversives, juste après que l’Etat ait décidé de faire appliquer rigoureusement la loi !
On verra si leur « liberté d’expression », pervertie et de scélérats, s’accommode avec la rigueur des lois protectrices des citoyens et des Institutions !

PARTAGER