Benbouzid : les primes destinées aux personnels risquant leurs vies quotidiennement face au coronavirus

0
149
Pas de déconfinement sans une amélioration notable et durable de la situation sanitaire

Le Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a précisé, ce lundi, sur les ondes de la chaîne 2 de la Radio Algérienne, que la prime exceptionnelle accordée aux personnels de la santé, sous ordre du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, serra dédiée à ceux qui risquent quotidiennement leurs vies face à cette situation extraordinaire.

Par la suite, les directeurs et chefs paramédicaux fourniront avec précision des listes des personnels de la santé, contenant les noms de ces derniers a-t-il souligné.

Le Pr. Benbouzid est revenu sur les réformes du secteur de la santé, qui suite aux orientations du Président de la république seront opérées, notant que la situation actuelle ne répond pas aux exigences.

« J’ai l’appui du président de la République pour engager cette refonte, il l’a déclaré et veut que la médecine soit de qualité et que tout le monde contribue», a-t-il affirmé, ajoutant qu’il est question surtout de mettre fin à tous « les dysfonctionnements » sanitaires, tels que «la mauvaise» répartition des ressources, l’engagement de dépenses injustifiées.

Il a précisé que ces réformes auront trait à certaines mesures notamment celles relatives au service civil et à l’Observatoire national de la santé, ajoutant qu’il est prévu la création de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, institution autonome qui sera placée sous l’autorité du chef de l’Etat et ses membres seront désignés par le président de la République.

S’agissant la revalorisation du corps médical, le Pr Benbouzid a souligné que le président de la République avait rappelé avec insistance l’intérêt qu’il attache au corps de la santé, estimant que ce dernier mérite une amélioration des conditions salariales et, en contrepartie, une amélioration dans le travail.

Quant à la situation sanitaire relative à la propagation du coronavirus, le ministre a rassuré qu’elle se stabilise, mais la prudence est de mise, a-t-il indiqué