Ali Raoult l’Africain : un génie méprisé par des nains!

0
377
Ali Raoult l’Africain : un génie méprisé par les nains !

Par Djamal Yalaoui

Avocat au barreau de Paris et associé correspondant au barreau de Oran

Le propre d’un génie c’est de posséder un potentiel et une force de raisonnement qui défient les normes usuelles. Il voit des choses qui nous échappent : il est capable de sentir, de déduire les éléments, les paramètres d’un monde invisible ; ce que le philosophe Arthur Schopanhauer  décrit comme une cible que « le commun des mortels ne peut même pas voir ».

L’histoire de l’humanité est parsemée de génies qui marquent leur univers d’une empreinte gravée dans le marbre de la mémoire collective.

Le Professeur Raoult fait partie de cette catégorie, de ces rares individus, par sa perspicacité scientifique. Selon le Professeur Raoult ce qui importe c’est de travailler dur, en se fiant à son intuition et à ses connaissances, et d’avoir un peu de chance !

Dans une interview accordée au journal français Le Parisien, il précise  sa pensée : « J’ai produit plus de données en maladies infectieuses que n’importe qui au monde (…) J’ai fait une étude scientifique sur la chloroquine et les virus il y a treize ans qu’elle a a été publiée. Depuis, quatre autres études d’autres auteurs ont montré que le coronavirus était sensible à la chloroquine. (…) L’efficacité potentielle de la chloroquine sur les modèles de culture virale, on la connaissait. On savait que c’était un antiviral efficace. On a décidé dans nos expérimentation d’ajouter un traitement d’azithromicyne (un antibiotique contre la pneumonie bactérienne) pour éviter les surinfections bactériennes. Les résultats se sont révélés spectaculaires sur les patients atteints du Covid-19 lorsqu’on a ajouté l’azithromycine à l’hydroxychloroquine ».

Le génie possède le don d’expliquer des choses, éminemment, complexes  par des formules simples que tout un chacun peut appréhender, bref comprendre.

A l’aune de cette synthèse de sa réflexion et de sa démarche, on constate qu’il bouleverse les règles médicales fixées dans les grimoires académiques des médecins-fonctionnaires : ces nains comprennent très mal le fonctionnement d’un esprit comme le sien !

Il est d’autant plus déroutant pour les mandarins du système Macron, qu’ils ont juste oublié que la médecine n’est pas une science exacte. Ce sont les mêmes sinistres qui considèrent que la science est au dessus de tout.

Cette posture, dogmatique et donc rigide, avait inspiré un autre génie : Friedrich Nietzsche , philosophe allemand influencé par la pensée de Schopanhauer, qui fait dire à un fou dans son célèbre ouvrage  « Ainsi parlait Zarathoustra » que Dieu est mort (tué par le progrès technique et le matérialisme) !

Il suffit de voir quel clan, ou plutôt quelle tribu, lui vomi dessus son acide de nains frustrés et haineux : Buzyn et Levy, Hirsch, Cymes, Hamon, Cohen, Cohn- Bendit, Olivier Schwartz, Robert Sebbag, Gilbert Deray, Jérôme Salomon, et bien d’autres encore car la liste est un véritable inventaire à la prevert.

Face a cette meute de chiens enragés inoculés à hautes doses par Bigpharma, et leurs multiples conflits d’intérêts, le Professeur Raoult  est un authentique scientifique, passionné et persévérant, dont la clé de son succès réside dans ce que, le Professeur de psychologie à l’université de Pennsylvanie Angela Duckworth  appelle le « le feu sacré ».

Toujours, dans le cadre de son interview accordé au quotidien Le Parisien il répond à ses détracteurs, chiens de garde du système : « Les opinions des uns et des autres, si vous saviez comme ça m’est égal. Dans mon équipe, nous sommes des gens pragmatiques, pas des oiseaux de plateau télé (…) Il n’y a que dans ce pays C qu’on ne sait pas très bien qui je suis ! »

Ce n’est pas parce que l’on n’habite pas à l’intérieur du périphérique parisien qu’on ne fait pas de science. Ce pays est devenu Versailles au XVIIIe siècle. ».

Le Professeur Raoult annonce une révolution qui mettra à terre cette RIPOUBLIQUE qui a trahit son peuple. L’Afrique en général et l’Algérie en particulier seraient fieres d’accueillir un génie de ce calibre.

Le Professeur Raoult est un grand Homme qui mérite d’être canonisé, avant l’heure, pour 3 raisons :

  • Pour ses remarquables travaux qui ont sauvé des milliers de gens ;
  • Pour avoir accueilli et formé des générations de jeunes chercheurs africains ;
  • Pour avoir indirectement montré à des millions de moutons que leurs bergers étaient des bouchers.

Nous laisserons le dernier mot au génie de Schopenhauer pour illustrer la trajectoire du Professeur Ali Raoult l’Africain : « le génie traverse son temps, comme la comète croise les orbites des planètes ».

Chapeaux bas l’artiste !!!!