Covid-19 : La réussite algérienne, mal digérée par la France macronienne et le Makhzen

0
690
La réussite algérienne, mal digérée par la France macronienne et le Makhzen

Déjà battues à la faveur de la tenue de la présidentielle du 12 décembre 2019, les forces néocoloniales, leurs sbires , larbins, et leurs alliances d’El Isaba et de l’Etat profond, n’ont pas digéré le retour de l’Algérie dans son environnement naturel, à savoir un Etat souverain , indépendant et social, à la hauteur des sacrifices de nos glorieux martyrs et nos valeureux combattants.

Acculées par la détermination du peuple algérien à édifier une nouvelle république, les forces coloniales du mal ont engagé une course-poursuite pour saborder le projet national du pays de construire une nouvelle république débarrassée, en actionnant leurs réseaux propagandistes composés des néocolonialistes, adeptes du « Paradis Perdu » et des voix et plumes sulfureuses vendues au diable et ennemis de la Nation, pour une poignée d’euros et  pour l’octroi de cartes de séjour de l’humiliation.

Cette machine propagandiste bien soutenue par le lobby franco-marocain-sioniste, dont les relais sont établis au Maroc , France, Israël et même au Canada, et ici en Algérie via des cellules néocolonisées a tenté bien que mal de nuire à l’image de l’Algérie qui revenait en France sur la scène  internationale

Echouant à porter préjudice à cette communion entre le peuple et son ANP, digne héritière de l’ALN, durant plusieurs mois à travers des tentatives d’infiltration du Hirak béni ; les forces néocoloniales du mal, tentent bien que mal à travers des Fakenews alarmistes à casser la dynamique des pouvoirs publics algériens, en matière de gestion de la pandémie du Coronavirus. D’abord, les médias français ont tenté de colporter des ragouts au sujet de cette solide coopération algéro-chinoise, qui permettra à travers le concours des avions cargos de l’ANP, de s’approvisionner en matières d’équipements et de matériels médicaux, jumelé à des mesures prises en faveur de la population, au moment où la France macronienne est criblée de critiques pour sa gestion chaotique de la crise sanitaire, faisant découvrir le vrai visage de cette dictature, dirigée par l’oligarchie de la finance, et qui n’a pas hésité à « assassiner » ses propres concitoyens, en les privant de soins et prise en charge au niveau des hôpitaux et Ehpad, ou en autorisant l’euthanasie pour les personnes vulnérables. Aujourd’hui, personne en France, ne peut nier que le nombre des suicides, la violence conjugale et la violence urbaine ont augmenté malgré le confinement. La France qui se vantait d’être le pays de l’égalité, la fraternité et la liberté, privait ses citoyens de simples masques pour se protéger de la pandémie.  En parallèle l’Algérie, via sa cohésion sociale, sa solidarité nationale, et l’émergence de cette intellegentsia algérienne, réussira à rapatrier ses enfants des quatre coins du monde, leur offrant les meilleurs établissement d’accueil et prise en charge durant leur quarantaine, à s’investir et investir dans le créneau de la production et l’innovation, offrant au pays son respirateur 100% algérien, et depuis hier ses kits de tests de dépistage, et qui s’ajoute au rapatriement des corps d’algériens décédés en France et cet envoi de ce mardi,en dizaines de tonnes de denrées alimentaires vers le Sud de la France même, en réaffirmant à qu’il veut entendre que le pays du million et demi de martyrs ne laissent pas tomber ses fils, à l’opposé de la France et son ambassade à Alger qui conseillera à ses concitoyens franco-algériens de rester en Algérie, parce que la situation est bien meilleure. Mieux, encore l’Algérie exprime depuis le début de la pandémie son engagement à côté des ressortissants étrangers établis en Algérie, et aux voisins pour les soutenir à faire face à la crise sanitaire qui frappe la planète, pas comme la France qui se désengagera de sa solidarité européenne, comme le confirment les italiens et les espagnols. Pour ce qui est du Maroc, rapidement rattrapé par le mensonge, en se présentant comme un pays réussissant son pari face à la pandémie du Covid-19, a tenté vainement de commercialiser une image pour jouer le rabatteur des laboratoires pharmaceutiques français au niveau continental, battus par Didier Raoult et sa chloroquine. Un protocole qui a permis à l’Algérie d’obtenir des résultats satisfaisants selon l’OMS et qui avec l’utilisation du dépistage massif via les 26 centres (2 seulement au Maroc) de cerner le Coronavirus, et qui serait le préluse à la renaissance de l’Algérie via l’effort, l’abnégation, la persévérance et le génie de tous ses enfants de l’intérieur et l’extérieur du pays.

 

PARTAGER