La pluie dilluvienne démasque les tares des réalisations à Oran

L'éternel problème d'évacuation d'eaux

Une grande partie des oranais a vécu durant la nuit de samedi à dimanche, une nuit blanche à l’occasion de la pluie diluvienne qui s’est abattue sur Oran, et qui a causé le décès d’une fillette et des dégâts matériels, selon les premières informations en notre possession.

Ainsi, une fillette de 18 mois est décédée et sa maman a été blessée lors de l’effondrement d’un mur au niveau de la cité Lala Khedidja dans la commune de Mers El Kebir, selon des sources locales.

Des photos et des vidéos postées sur les réseaux sociaux montraient des inondations dans plusieurs ruelles, artères publiques, trémies et ronds-points, voire même à l’intérieur des maisons, témoignant encore une fois le bricolage et les tares des réalisations qui ont consommé des milliards des fonds publics . 

Constatant de visu la gravité de la situation, le wali d’Oran sorti sur le terrain annoncera l’installation d’une cellule de crise pour le suivi de l’évolution de la situation.