Questions au comité scientifique de suivi de l’épidémie

Le site du ministère de la Santé piraté par un hacker marocain

Les membres du comité scientifique de suivi de l’épidémie se relaient chacun son tour pour nous asséner le même discours monocorde sur la chaîne 3 au micro d‘une journaliste souvent très complaisante.

En 2020 et avec l’avénement future d’une Algerie nouvelle et transparente , on est en droit d‘attendre des réponses aux vraies questions sur la gestion de la crise sanitaire due au CoVid19.

Il est trop facile de venir nous sermonner sur l’utilisation des gestes barrières d’ailleurs souvent controversées comme celui du port du masque obligatoire.

La mesure épidémiologique qui est scientifiquement prouvée est le dépistage à grande échelle!

La réponse à cette question n‘est toujours pas élucidée par un comité scientifique qui peine à trouver la mesure d‘une politique sanitaire efficace qui répond à l‘urgence de la situation!

Question 1 : Pourquoi le dépistage à grande échelle n‘a pas été effectué?

Question 2 : Selon l‘APS L’Algerie a un stock de 315000 (215000 +100000 récemment reçu de ChineQ) tests de dépistage PCR, à quoi vont-ils servir si le dépistage à grande échelle n‘est pas à l‘ordre du jour? Beaucoup de Willayas peinent à en recevoir?

Question 3 : Certains membres du comité scientifique font souvent allusion à une deuxième vague d’infection du CoVid19 pour justifier un confinement strict avec toutes les conséquences sur l’économie et la vie sociale et familiale de toute la population, merci de nous faire connaître sur quelles analyses scientifiques font ils référence.

Question 4 : Comment expliquer le taux de mortalité élevé par rapport aux cas infectés positifs ( un des plus élevés au Monde) comparativement à celui de la Tunisie ou le Maroc?

Question 5: Est ce que tous les membres du comité scientifique ont fait une déclaration de non-conflits d’intérêts en particulier avec l‘industrie pharmaceutique. Et si c‘est le cas merci de les publier.