France : Renault au bord de la faillite

Renault au bord de la faillite

Eclaboussé déjà par son ancien PDG Carlos Ghosn, réfugié au Liban,le constructeur d’automobile français Renault est au bord de la banqueroute, selon des médias français.
Le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, n’a pas exclu cette éventualité ce vendredi, indiquant que le groupe Renault n’avait toujours pas proposé son grand plan d’économies de 2 milliards d’euros. « Nous attendons maintenant les propositions globales du président Jean-Dominique Senard sur son plan pour l’alliance Renault-Nissan et son plan pour Renault », a fait savoir le ministre sur Europe 1.

Ce mercredi, Le Canard enchaîné  annonçait que Renault envisagerait de fermer quatre sites de production en France afin de réduire ses coûts. L’un des sites de production touchés serait Flins, dans les Yvelines. Bruno Le Maire notera en substance que la crise économique engendrée par la pandémie de coronavirus va conduire à des « faillites » et « des licenciements » en France « dans les mois qui viennent » « Il y aura des faillites et il y aura des licenciements dans les mois qui viennent », a averti Bruno Le Maire sur Europe 1, alors que le gouvernement compte réduire progressivement à partir de juin le dispositif de soutien au chômage partiel qui avait permis d’éviter jusqu’à présent des vagues de licenciements.