Mensonges sur Saida Benhabyles: Eric Denécé déshabille Larbi Zitout

0
334
Le propagandiste du terrorisme Zitout, déshabillé par Eric Denécé

Suite à un article publié par Algérie54.com, « intitulé Saida Benhabyles , l’authentique patriote qui déjoue les plans de la néocolonisation », Eric Denécé, cité par le sulfureux propagandiste de la cause terroriste et le démantèlement des Etats, le fugitif de Londres, Mohamed Larbi Zitout, et sa petite activiste Manal Mansri, a publié ce mardi un communiqué dénonçant les mensonges qui lui ont été attribués par ces propagandistes.

Pour lire le communiqué, cliquez sur le lien suivant: https://fr.calameo.com/read/0003668464229ce07bd31?fbclid=IwAR1v63CL3wORioxtI8To2TEl6kmfd5D7QLC-c967ltIry2KKhd2KwswhCtc

A travers ce communiqué, le directeur du Centre Français de recherche sur le Renseignement (CF2R) porte tout son soutien à Madame Saïda Benhabylès, présidente du Croissant rouge algérien (CRA), suite à la publication récente d’une vidéo mensongère et diffamante à son encontre, qui tend à discréditer son action humanitaire entreprise dans le cadre d’une mission internationale. « https://algerie54.com/2020/05/24/saida-benhabyles/

. » Je tiens notamment à préciser : – que le CF2R est un centre de recherche académique, indépendant des autorités françaises, et non un service de renseignement, comme cherchent à l’insinuer les auteurs de cette vidéo »v précisera –t-il ajoutant  ; que les propos concernant la constitution d’un groupe d’espionnage pour poursuivre les bloggeurs dans les pays arabes qui lui sont attribués sont totalement fantaisistes et faux et n’ont aucun lien avec ce quil affirme  dans la vidéo.

Eric Denécé note qu’à l’occasion de  leurs  missions en Libye et en Syrie en 2011, le groupe francophone d’évaluation des « printemps arabes » était multinational (Algérie, Belgique, Bulgarie, France) et multidisciplinaire (représentants du secteur privé, du monde politique, de la société civile, journalistes et anciens du renseignement) afin de garantir la diversité des points de vue ; – et que c’est au titre de représentante de la société civile que madame Saïda Benhabylès participait à ces missions, car elle a été lauréate du prix 2001 des Nations unies pour la société civile.

En conclusion , Eric Denécé réitère son soutien à Madame Saïda Benhabylès dont il a pu mesurer à de nombreuses reprises l’engagement social et humanitaire, le dévouement pour les causes justes et l’attachement à la défense des intérêts de son pays, l’Algérie.

 

 

 

 

 

 

 

PARTAGER