Said Chanegriha: L’ANP a honoré l’appel du devoir et s’est tenue à côté du peuple

0
115
Said Chanegriha: L'ANP a honoré l’appel du devoir et s'est tenue à côté du peuple

Le Général-Major Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire par Intérim préside les travaux du colloque intitulé: « Résilience face à la pandémie du COVID-19 »

Dans le cadre du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, le Général-Major Saïd Chanegriha , Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire par Intérim, a présidé, ce mercredi 27 mai 2020, au niveau de l’Ecole Supérieure de Guerre à Tamantoust, la cérémonie d’ouverture des travaux d’un colloque organisé par l’Institut Militaire de Documentation, d’Evaluation et de Prospective du Ministre de la Défense Nationale, intitulé « Résilience face à la pandémie du COVID-19 ».

Ce colloque a connu la participation du Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, le Commandant de la 1ère Région Militaire, les Commandants de Forces, les Chefs des Départements du Ministère de la Défense Nationale et de l’Etat-major de l’Armée Nationale Populaire et les Directeurs Centraux, ainsi que de hauts cadres relevant des différents départements ministériels, de l’Armée Nationale Populaire et des services de sécurité.

A l’entame du colloque une minute de silence a été observée en hommage aux victimes du coronavirus. Ensuite et lors de son allocution d’ouverture suivie par les cadres des différents commandements de Forces et de Régions Militaires via visioconférence, Monsieur le Général-Major a affirmé, que devant cette situation difficile, les Hautes Autorités du pays ont pris, depuis le début de la crise, un ensemble de mesures exceptionnelles, les mettant en application progressivement, afin de contenir la propagation de cette épidémie:

« Devant cette situation difficile, les Hautes Autorités du pays ont pris, depuis le début de la crise, un ensemble de mesures exceptionnelles, les mettant en application progressivement, afin de contenir la propagation de cette épidémie. Des dispositions avant-gardistes, notamment en termes de confinement sanitaire précoce des régions touchées, de rapatriement des ressortissants algériens à partir des différents pays du monde, en sus de l’organisation de campagnes de sensibilisation en permanence, au profit des citoyens, à propos de la dangerosité du virus et de l’impératif de respecter les mesures préventives en vigueur, outre l’indemnisation des personnes sinistrées, et l’allègement des impacts économiques engendrées par cette pandémie sur les citoyens, notamment les couches les plus vulnérables de la société. Une entreprise qui n’aurait pu se concrétiser sans la conjugaison des efforts consentis, l’échange d’expériences ainsi que la coordination entre les différents départements ministériels ».

Dans le même contexte, le Général-Major a ajouté que l’Armée Nationale Populaire s’est tenue aux côtés de notre digne peuple, et fidèle à ses habitudes, elle a honoré l’appel du devoir et a engagé toutes ses ressources humaines et matérielles pour faire face à cette dangereuse pandémie, soulignant la nécessité de saisir cette crise et d’en faire une véritable opportunité, en réévaluant bon nombre de questions dans les différents domaines:

« Dans ce cadre, l’Armée Nationale Populaire s’est tenue aux côtés de notre digne peuple, et fidèle à ses habitudes, elle a honoré l’appel du devoir et a engagé toutes ses ressources humaines et matérielles pour faire face à cette dangereuse pandémie. Ainsi, en sus de prendre les mesures nécessaires afin d’empêcher la propagation du virus dans ses rangs, l’Armée Nationale Populaire a mis à disposition des avions cargos militaires pour acheminer des équipements médicaux depuis la République Populaire de Chine. Aussi, toutes les structures de santé militaire ont été mobilisées pour prendre en charge les malades, en s’assurant leur état-prêt afin d’intervenir au besoin, entre autres le déploiement des hôpitaux de campagne dans les différentes Régions Militaires ainsi que la mobilisation des Centres de Repos Familiaux, les Cercles régionaux et les hôtels militaires pour héberger les personnes contaminées par le virus, en sus de sa participation efficace aux activités des commissions au niveau des Régions Militaires et des Wilayas, notamment à travers la mise-à-jour permanente des plans d’organisation des secours (Plans ORSEC).

Les crises animent les ardeurs. Ainsi, il est de notre devoir de saisir cette crise et d’en faire une véritable opportunité, en réévaluant bon nombre de questions dans différents domaines, comme l’a souligné Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, notamment en termes de révision du système de santé nationale, en érigeant un système sanitaire moderne répondant aux besoins du citoyen et lui garantissant les soins adéquats, tout en engageant des dispositions pratiques pour accélérer la mise en place d’un nouveau modèle économique basé sur la diversification des sources des recettes publiques et sur l’économie du savoir ».

A l’issue,  le Général-Major a souligné, que malgré ses multiples retombées, cette pandémie a été une occasion pour puiser dans le capital de valeurs et de traditions de notre peuple en termes de solidarité sociale. Ainsi, se sont manifestées les plus belles images des marques de raffermissement du lien entre la société et les institutions de l’Etat, et de la cohésion entre toutes les franges du vaillant peuple algérien qui s’est tenu comme un seul homme face à l’épidémie:

 » Il est également opportun de signaler que cette pandémie a été une occasion pour puiser dans le capital de valeurs et de traditions de notre peuple en termes de solidarité sociale, concrétisée par les initiative de la société civile pour apporter le soutien et l’assistance nécessaires aux wilayas les plus touchées, notamment durant le mois sacré de Ramadan, sous l’égide des pouvoirs publics concernés, démontrant une fois encore l’authenticité des Algériens.

Dans le même contexte, se sont manifestées les plus belles images des marques de raffermissement du lien entre la société et les institutions de l’Etat, et de la cohésion entre toutes les franges du vaillant peuple algérien qui s’est tenu comme un seul homme face à l’épidémie, prouvant encore une fois son éternelle unité, sa cohésion, sa ferme résistance et sa grande résilience en temps de crises et d’épreuves. Ceci renforce notre conviction que l’Algérie se portera toujours bien, quelles que soient les conditions et les circonstances, tant qu’elle préservera le serment des Chouhada, qu’elle suivra leurs pas et qu’elle concrétisera leurs volontés, grâce aux bras solides de ses fidèles et loyaux enfants».

Enfin, le Général-Major a réitéré ses sincères remerciements à l’ensemble des personnels du secteur de la santé nationale, civile et militaire, pour leurs sacrifices et leurs efforts laborieux consentis dans la lutte contre cette épidémie, avant d’annoncer l’ouverture de cet important colloque, souhaitant toute la réussite à ses travaux.

Les travaux du colloque ont été animés par un nombre de hauts cadres de l’Etat, et de professeurs militaires et civils spécialistes, qui ont abordé, à travers leurs interventions, plusieurs sujets afférents à deux axes principaux, à savoir :

1- Les différents mécanismes de réponse à la pandémie COVID-19

2- L’Algérie post-pandémie.

A la fin du colloque, un ensemble de recommandations a été ressorti, visant à arrêter les mécanismes de gestion stratégique de la crise, notamment post-COVID-19.