Michel Raimbaud conforte Ahmed Bensaada

0
261
Michel Rimbaud conforte Ahmed Bensaada

Dans un entretien accordé ce mardi 9 juin 2020, au journal algérien « Quotidien d’Oran » , l’ancien diplomate français, spécialiste et conférencier en relations internationales, Michel Raimbaud,revient sur le Hirak et les tentatives de certains lobbys de le faire sortir de son cadre algérien, confortant la thèse de l’auteur et chercheur algérien exprimée dans son dernier livre »Qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak algérien ».

Ahmed Bensaada, rappelons-le avait encensé le Hirak algéro-algérien, débarassé des démons des ONG au service des agendas étrangers. Sur ce registre, il avait mis l’accent sur les accointances de certains pseudo-hirakistes avec les officines étrangères à l’origine de la destruction des Etats au nom de la liberté d’expression et la démocratie, comme c’est le cas en Syrie, Irak, Libye et le Yémen. Dans ce cadre, Michel Raimbaud dira « on ne peut qualifier de «révolutions» des mouvements dont le seul programme consiste à «faire tomber le régime », dont les meneurs sont manifestement inspirés et téléguidés par l’étranger, formés en Occident (par des « ONG » américaines spécialisées dans la promotion de la démocratie et les droits de l’homme), qui bénéficient du soutien occidental politique, diplomatique, militaire, par le biais des services secrets, des conseillers spéciaux, des forces armées ». L’ancien diplomate français s’abstenait à porter un jugement sur le Hirak en Algérie, mais avertit sur les desseins visant à « renverser le régime » et tous ses symboles afin de « donner le pouvoir au peuple », sans se soucier de la permanence de l’Etat.