De Tizarouatine à Oran: Les démons de la Fitna reviennent à la charge

0
155
De Tizarouatine à Oran: Les démons de la Fitna reviennent à la charge

Les employés du pourrissement ne reculent devant rien, pour plaire à leurs commanditaires, les néocolonisateurs, comme l’indiquent certains récents évènements detinés à semer le chaos dans le pays.

Echouant à détourner les revendications fort légitimes des jeunes de la wilaya de Ouargla, les incendiaires se sont accaparés d’une Fakenews diffusées ce lundi 15 juin 2020, bien relayés par les médias du Makhzen, pour saper la réputation populaire de l’ANP, infranchissable pour les contrebandiers et trafiquants de drogue, principaux réseaux du terrorisme en activité dans la région du Sahel. La présence du Chef de parti du RCD, Mohsen Belabbes, largement diffusée sur les réseaux sociaux, témoigne les manœuvres d’un groupuscule qui n’a pas encore abdiqué, en vue d’imposer sa vision dictatoriale au peuple algérien, consistant à diriger le pays par les nominations comme ce fut au début des années 90.

Ce même groupuscule s’active ces derniers jours à Oran, pour inciter les oranais à sortir défier les restrictions sanitaires. Ce groupuscule a tenté depuis deux jours, de saisir le drame du marché des Aurès ex : Bastille, comme leitmotiv pour semer des troubles dans la cité du Saint-Patron Sidi El Houari. Les artisans de cette sale besogne de la Fitna, sont des activistes et ongistes, liés au FIS dissous et au MAK, et qui tentent de récupérer le terrain, après été épinglés par les dossiers de financement étranger de leurs activités par des officines hostiles à l’Algérie. Certains ongistes inféodés au Makhzen, tentent même de profiter des déboires des ressortissants marocains bloqués à Oran, à la recherche d’un éventuel rapatriement vers leur pays, tentent de salir l’image de l’Algérie, en colportant des Fakenews, comme ce fut lors des déclarations haineuses de l’ancien consul marocain à Oran, en balançant la Fakenews de la vidéo montée par les algériens.

PARTAGER