Ammar Belhimer sort son nouveau livre «Par quel droit tenir le Net ?»

0
172
Médias en ligne : "Enfin, un cadre juridique pour la presse électronique"

Le professeur de droit économique, Ammar Belhimer diplômé de l’Université René Descartes, Paris V, essayiste et journaliste depuis plus d’un demi-siècle, vient de sortir son nouveau livre « Par quel droit tenir le Net ».

L’actuel ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, et l’enseignant de droit public à l’Université Alger1, suggère clairement, au droit devant réguler l’univers de la Toile, notamment celui du concept de « capitalisme de surveillance » que le ministre reprend à son propre compte pour mieux appuyer ses thèses.

Publié par les éditions ANEP, Belhimer écrit dans son livre : « prospérant hors de toute légalité, le « capitalisme de surveillance », par ailleurs qualifié de « capitalisme voyou », mérite qu’on lui oppose une grande vision réglementaire et législative émanant des guerriers d’une démocratie menacée à l’échelle planétaire : législateurs, spécialistes et citoyens ».

L’auteur souligne a travers son livre, que le droit universel n’a pas encore dit son dernier mot. « Les capitalistes de surveillance sont riches et puissants, mais ils craignent les législateurs. Ils craignent les citoyens qui exigent une trajectoire alternative. Ces deux groupes sont liés dans l’œuvre de sauvetage de l’avenir numérique de la démocratie ».

Belhimer est l’auteur de plusieurs essais dont « la Dette extérieure de l’Algérie : une analyse critique des politiques d’emprunt et d’ajustement », « Les Dix commandements de Wall Street », et « 2049, l’année du serpent de terre », qui jette de la lumière sur l’avènement de la Chine en tant que superpuissance planétaire.

Sourceradio.dz
PARTAGER