Les valeurs portées sur le Hirak

0
259
Les valeurs portées sur le Hirak

L’exigence de vérité et de transparence c’est ce que nos compatriotes attendent des autorités.

Le Hirak porte les valeurs de vérités et de transparence très haut dans ses slogans.

Il ne fait aucun doute que la gestion de la crise sanitaire du CoVid19 par le comité scientifique de suivi de l’épidémie a été un très critiquée sur tous les plans parce qu‘au lieu de se cantonner dans sa mission scientifique, il a été plus dans la proposition de décisions de santé publique ( ce qui n’était principalement pas de son ressort) privilégiant ainsi le confinement au détriment du dépistage par tests RT-PCR à grande échelle et de manière précoce ou pour certains de ses membres , empêtrés dans des conflits d’intérêt, le favoritisme pour des sociétés semi-privées comme la société Vitalcare.

Nous allons détaillé, ci dessous, ces deux points plus précisément:

1. Politique de santé publique

La décision du confinement n’est scientifiquement pas validée, ni d’ailleurs le port du masque mais le dépistage massif et précoce est scientifiquement démontré par plusieurs études qui montrent qu‘un dépistage précoce et à grande échelle permettait une meilleure prise en charge de la maladie CoVid 19 avec une nette réduction du taux de mortalité.

C‘est bien parce qu‘on a manqué cette étape (Depistage) décisive, dès le début de la crise sanitaire, qu‘on a été amené á prendre une décision politique à savoir le confinement avec toutes ses répercussions néfastes, sociales , familiales et économiques.

Dés le début de la crise sanitaire Algerie54.com avait appelé à organiser un dépistage à grande échelle :

Pourquoi avons -nous loupé le coche ?

L’Institut Pasteur par son monopole de validation des tests a entraîné non seulement un retard dans la prise en charge des malades mais encore l’impossibilité de tester un nombre plus important de patients car à lui tout seul l’institut Pasteur ne pouvait s’occuper que de quelques cas par jour.

En effet les prélèvements des patients suspects devaient être transportés chaque jour vers Alger en provenance de l’ensemble du territoire pour être tester!

Cette situation catastrophique a entraîné dans plusieurs centres hospitaliers l’utilisation d’examens de scanner thoracique ,comme seul moyen de dépistage du CoVid19, examen qui en réalité est réservé aux patients présentant des difficultés respiratoires telles que l’essoufflement.

C’est la médecine qui marche sur la tête

Ce monopole de l’Institut Pasteur à sa tête le Dr.Derar récemment nommé Directeur général a eu pour conséquence une gestion bureautique de l’épidémie CoVid19 et non sanitaire.

Devant cette situation intenable certains hôpitaux comme à Constantine où Oran se sont mis à fabriquer leur propres tests RT-PCR en achetant , souvent sur des appels aux dons, des appareils conçus pour faire ce qu’on appelle des amorces.

2. Les conflits d’intérêts et leurs conséquences 

Quand une société semi-privée telle que Vitalcare propose la production de tests sérologiques rapides qui n’appartiennent pas aux tests de dépistage spécifiques du CoVid19 , certains membres du dit comité fort intéressés s’empressent de dérouler le tapis rouge à cette société car à la clé un enrichissement personnel serait en vue.

Alors que leurs rôles est en fait de dénoncer scientifiquement ces tests très peu fiables qui présentent dans leur ensemble un fort pourcentage de faux positifs qui peut atteindre 40% , en serviteurs zélés ils organisent des séances de tests cliniques au CHU de Béni-Messous au lieu de passer par l‘Institut Pasteur (habilitė pour la validation de ses tests soumis á des protocoles bien précis).

Comme vous le voyez chacun chasse dans son domaine. Comme à l’époque de la Issaba, la machine bien huilée pour s’enrichir sur le dos de la population s‘active rapidement pour valider l’homologation du produit et sa mise sur le marché en un temps record de 5 semaines exactement.

Algérie 54.com avait demandé en son temps pour des raisons de transparence la publication des essais cliniques au CHU de Beni-Messous, jusqu’à aujourd’hui nous attendons ce document! Lien :

De plus on ne sait pas sous quelle condition l’homologation a été attribuée et quel est le pourcentage de spécificité du test pour le CoVid19.

Avant la mise sur le marché du produit , nous demandons que les valeurs de vérité et de transparence portées par le Hirak soient respectées et que les différents documents ( essais cliniques du CHU Béni-Messous et les conditions d’homologation) soient publiés dans la presse.