CHUO: Le directeur de la permanence et un médecin, de la morgue, mis à l’arrêt

0
71

Le directeur de la permanence et un médecin de permanence  du service de la médecine légale viennent d’être mis à l’arrêt dans le sillage du scandale de l’échange de corps au niveau du service de la médecine légale( morgue), au niveau du Centre Hospitalier Hospitalier et Universitaire d’Oran CHUO, qui a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux. 

Dans un communiqué rendu public ce lundi, la cellule de communication du CHUO annonce le la mise à l’arrêt du directeur et du médecin de la permanence au niveau de la morgue.
Pour rappel, la cellule de communication du CHUO, avait rendu public samedi dernier, un communiqué , dans lequel elle avait présenté les excuses du CHUO ainsi que celles du chef de service de médecine légale aux familles des défunts pour erreur commise sous la pression exercée par la pandémie de Covid-19.

L’erreur a été découverte lorsque le fils de Baghdadi Youcef a insisté pour voir son père. le défunt, décédé après avoir été transféré depuis Mohammadia, wilaya de Mascara, pour suspicion de coronavirus devait être enterré au cimetière d’Aïn El-Beïda, car le transfert entre-wilayas des dépouilles  des victimes du coronavirus dans leurs wilayas de résidence est interdit.