Qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak Algérien ? Zoubida Assoul, testée positive

0
914
Qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak Algérien ? Zoubida Assoul, testée positive

Par Boualem Snaoui

Alors que je m’apprêtais à disserter, sans « tabou », sur les relations du client de la défenderesse  Zoubida Assoul, nommé Karim,  avec des sujets israéliens (comme le rapporte le canard en ligne « Algérie-Confidentiel » du 22/04/2020, journal qui a disparu des radars aujourd’hui mais dont je garde précieusement une copie), l’une des cibles, testée positive en ces temps de pandémie au « Covid 19 »,  par l’auteur du livre « Qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak ?», a fait tomber son masque et  s’obstine à ne pas respecter les gestes barrières. 

Il faut dire aussi que Zoubida Assoul  m’a obligé à faire demi-tour, et pas marche- arrière, après ma dernière contribution sur les reptiles et les dictateurs  du clan auto-désignés  « démocrates ». On a connu tous les monopoles : le monopole des importateurs des œufs, des importateurs de voitures, des importateurs des céréales, de l’importation de la poudre de lait, ….etc.  Et voilà maintenant qu’on nous impose  le monopole  des  « importateurs de la démocratie ». C’est un business florissant, où les employés sont rémunérés en rouleaux de billet de banques.

On l’attendait par la porte, la grande, cette défenderesse, ancienne cheftaine du « Réseau des femmes juristes arabes », pour affirmer sans concessions  sa solidarité sans équivoque avec Madame Aklouch Samia, jetée en pâture par le parti politique des marchands de Dieu « Rachad », sur la scène des réseaux sociaux.  Dans un silence assourdissant,  elle a fait son apparition par la petite fenêtre, tournant le dos au « sexe fort », communément appelé « sexe faible ». Nous ne laisserons pas le combat de Hassiba Ben Bouali, d’Evelyne Éveline Safir Lavalette, de Zoulikha Bekaddour, d’Alice Cherki, de Danièle-Djamila Amrane-Minne, et de toutes les femmes révolutionnaires, s’éteindre avec le business des laboratoires des « révolutions colorées » et des « printemps des arabes ». Cet événement, passé sous silence par les « pouvoirs » et l’armée de la société dite « civile », me rappelle une note anonyme rédigée en 1956, et rapportée par Olivier Le Cour Grandmaison, dans son excellent ouvrage « Coloniser-Exterminer » : « Bugeaud, le grand vainqueur de l’Algérie, l’a dit avant nous : « Le seul moyen pour faire céder (les rebelles) est de s’attaquer à leurs intérêts : leurs femmes au premier plan ».

Je n’userai peut-être pas de ma plume « féconde », car profondément attaché à la juste « lutte des femmes », dont deux d’entre-elles (ma mère et ma grand-mère), sans le sou,  se sont sacrifiées pour me donner le meilleur d’elles mêmes.  Je voudrais, au passage, leur rendre un vibrant hommage.

Mais comme j’e n’ai pas fait ce demi-tour pour rien,  et que notre « Bianca Castafiore  nationale » d’Hergé, nous a tendu la perche, notamment à travers  les propos rapportés par son interprète du canard en ligne « quotidiens Reporters » du 8 juillet 2020, je voudrais l’informer qu’il ne me semble pas que le professeur Ahmed Ben Saada ait ouvert des inscriptions à « La Zoubida » pour l’émission télévisuelle de la Gaf. Si c’était le cas, on aurait bien volontiers proposé la candidature du « danseur du régime de Tel Aviv », vous savez, le caricaturiste, qui est une caricature à lui tout seul. A deux, la « Zoubida » de la Gaf, et le danseur du « régime de Tel Aviv », feront la paire qu’on présentera démocratiquement à  « Alhanes wa chabaab », notre « Euro-vision » à nous.

Nous avons  besoin de « penseurs » et pas de « danseurs »

Dans ce « monologue politique », où elle excelle,  elle montre de la peine à lire « qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak ? ». Elle n’a pas dû hisser ses lunettes qu’elle arbore en mode Pare-brise (et,  pour son confort et pour soulager sa peine : on peut même lui proposer des essuie- glaces). L’avantage avec «La Zoubida  » c’est qu’on n’a pas beaucoup d’efforts « intellectuels » à faire, pour deviner les objectifs poursuivis par « la constituante-nucléaire » qu’elle plaide. Son compagnonnage de rassemblement avec les « islamistes » qui veulent islamiser des musulmans, et les « berbéristes »  qui veulent « berbériser » des berbères,   vient balayer les doutes sur l’objectif assigné de « dynamiter l’Algérie et son peuple ».  Dommage pour ces « tribalistes », l’œuvre de Patricia M.E Lorcin, « Kabyles, Arabes, Français :Identités Coloniales », qui devrait être enseignée dans toutes les écoles algériennes, nous a été livrée avant les déambulations d’Alger, pour nous prémunir de la distribution de bananes.

Rien que le titre de son « bavardage », où elle affiche que « nul n’a le droit de mesurer le patriotisme des Algériens », est fort parlant, pour celle qui veut nous greffer le drapeau de Jacques Bénet. Nous ne sommes effectivement pas un baromètre, ni un thermomètre du patriotisme algérien, mais au risque de me répéter, les berbères, peuple millénaire, ont attendu patiemment 1970 pour se voir tricoter un drapeau colonial par Jacques Bénet. Les Pokémons de la politique ne cessent de multiplier des vidéos sur le web, pour tenter de convaincre, sans succès,  « le peuple d’en bas » de la légitimité de cet emblème «colonial », symbole de la mythologie de l’Histoire, concoctée dans les laboratoires des « multinationales des Droits de l’Homme ».

Drôle de conception de la démocratie, pour celle qui fuit le « débat contradictoire »  à la vitesse de la lumière. Débat, auquel elle n’a apparemment pas été préparée, pour « se réserver  le droit » de convoquer des contradicteurs politiques, pour leurs opinions, à la barre des tribunaux de ce qu’elle appelle « système ». Cela, au moment même où elle claironne partout sur les « chaînes Low Cost » et leurs ondes 5G, ses prétentions de   défendre des détenus « d’opinions » ! Voilà précisément l’une des différences fondamentales entre son « hirak », qui veut nous transformer en « sujets », et le nôtre qui prône « la citoyenneté ».

Bonne reptation

https://www.reporters.dz/zoubida-assoul-nul-na-le-droit-de-mesurer-le-patriotisme-des-algeriens/

https://www.youtube.com/watch?v=H7UiuODNh7k

https://www.dailymotion.com/video/xe9lzn

https://www.universalis.fr/encyclopedie/coloniser-exterminer-sur-la-guerre-et-l-etat-colonial/

https://journals.openedition.org/assr/11183

https://www.alterinfo.net/Jacques-Benet-proche-de-l-OAS-inventeur-du-mythe-berbere-pour-detruire-l-Algerie_a143312.html

 

Article cité dans le texte