Publicités sur des produits pharmaceutiques et des compléments alimentaires: L’ARAV revient à la charge

0
100
ARAV : Echourouk TV et Ennahar TV informées de dépassements dans deux programmes واحتج المشاهدون ضد القنوات الثلاثة بسبب استعمال عبارات وكلمات غير لائقة في البرامج التالية: أحوال الناس على الجزائرية وان، الليلة شو عبر الشروق tv، وكاميرا خفية عبر الهداف tv. ووردت الإحتجاجات، حسب ذات المصادر، من سكان الجلفة والطوارق. L'ARAV convoque trois chaînes privées

Dans un communiqué rendu public ce dimanche, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) rappelle  aux télévisions privées l’obligation  , « d’interrompre immédiatement »  les campagnes publicitaires destinées à promouvoir les produits pharmaceutiques et les compléments alimentaires, lesquelles « requièrent des autorisations de la part d’autorités scientifiques compétentes« .

De son côté ,Mohamed Louber, président de l’ARAV, a annoncé ce dimanche sur les ondes de la radio nationale, l’envoi de mise en demeure adressée aux télévisons privées, indiquant,par ailleurs, que son instance sera  partenaire du ministère de la Communication dans le dossiers  de la publicité.

La directrice de la Publicité de la télévision « AlgérieOne », interrogée également par la  radio chaîne 3, a indiqué que la chaîne pour laquelle elle travaille a décidé de suspendre  le publicité sur le compléments  alimentaires, en application de l’injonction de l’ARAV.

Par ailleurs, le Professeur  Mohamed Bekkat Berkani, président de l’Ordre national des médecins est formel en expliquant que la publicité sur ces produits exige une autorisation préalable de l’Autorité médicale.

Et de rappeler que « la loi interdit strictement l’apparition d’un médecin et autre personnel soignant sur une publicité, cela tombe sous le coup de la loi »