Said Chanegriha: des approches sécuritaires nationales plus ouvertes et plus adaptées aux nouveaux modes d’affrontement

0
150
Said Chanegriha: des approches sécuritaires nationales plus ouvertes et plus adaptées aux nouveaux modes d’affrontement

Le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire ANP a présidé, ce jeudi 13 août 2020, la cérémonie de sortie de la 13 ème promotion à l’Ecole Supérieure de Guerre où il a été accueilli par le Général-Major Ali
Sidane, Commandant de la 1 ère Région Militaire et le Général-Major Noureddine Khaloui,
Directeur de l’Ecole.
Après la cérémonie d’accueil, le Général de Corps d’Armée s’est réuni avec les
cadres et les officiers stagiaires, où il a prononcé une allocution à travers laquelle il a souligné que la concrétisation des objectifs nationaux dans le domaine de la politique de défense nationale,exige d’adopter des approches sécuritaires nationales plus ouvertes et plus adaptées aux nouveaux modes d’affrontement, afin d’englober l’ensemble de nos potentiels nationaux:
«La concrétisation des objectifs nationaux dans le domaine de la politique de défense
nationale, à la lumière des répercussions des conflits et des guerres modernes, exige
d’adopter des approches sécuritaires nationales plus ouvertes et plus adaptées aux
nouveaux modes d’affrontement, pouvant s’étendre davantage pour englober l’ensemble
de nos potentiels nationaux, politiques, économiques, sociaux, sécuritaires, médiatiques et
bien d’autres et ce, en parfaite harmonie avec nos capacités militaires.
A cet effet, la gestion de notre défense nationale, au sens large, nécessite d'adopter une stratégie globale axée sur le développement et la coordination de l’emploi de toutes les
capacités militaires et non militaires de la nation, afin d’atteindre les objectifs nationaux et
les intérêts vitaux et stratégiques de notre pays.
La création de l’Ecole Supérieure de Guerre depuis 15 ans, dont la raison d’être est de
dispenser un enseignement militaire dans le domaine de l'art de la guerre, qui s’articule sur la conception des opérations, de leur analyse, leur planification et gestion, a posé les fondements d’une culture stratégique militaire chez les cadres de nos Forces Armées,promus, une culture qui leur apporte un capital intellectuel enrichi en permanence, par des cours dans le domaine de la gouvernance des affaires de la défense nationale.
De ce fait, le Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire a décidé de programmer une formation de haut niveau au profit de nos cadres supérieurs dans le domaine de la
haute stratégie afin de leur dispenser des connaissances et des expériences liées aux
mécanismes politico-militaires, à travers l'assimilation des rôles des différents acteurs
dans le domaine de la défense nationale, et des modalités d’accomplissement de leurs
activités en parfaite harmonie, lors de l’exécution des missions confiées, ainsi que le
développement de leurs savoir-faire et compétences, leur permettant d’assumer les plus
lourdes responsabilités dans la pyramide de la chaine de commandement».
Le Général de Corps d’Armée a saisi cette opportunité pour féliciter les promus et les
exhorter de la nécessité de s’imprégner des qualités du Chef avisé, avant de souligner sa parfaite confiance en leurs expériences acquises tout au long de leur carrière et à travers leur expérience de terrain, qui leur seront, sans nul doute, d’une grande motivation et un capital riche pour le parfait accomplissement de leurs missions:
«Je saisis également cette aimable occasion pour vous féliciter, vous les promus, en vous
souhaitant une vie professionnelle pleine de réussite et de succès, comme je vous exhorte à vous imprégner des qualités du chef avisé qui se doit, en toutes circonstances, d’imposer
sa présence, en tant que commandant charismatique, étant l’instructeur et l’éducateur, le
gestionnaire de son unité et le meneur sur le terrain. Gardez en vue, tout au long de votre
carrière, que le commandant se distingue par ses aptitudes, ses compétences et son
amour pour son métier et non pas par son grade, car le commandement est au dessus de
tout cela ; c’est une grande responsabilité, elle est une charge et non pas un honneur.
Vous, les promus, serez chargés de commander de grandes unités, ce qui exigera de vous
d’être toujours disponibles, afin d’assumer l’immense responsabilité qui vous incombe. Il
s’agit de commander des hommes ; oui, commander des hommes, de savoir se comporter
avec eux, d’employer leurs compétences et d’unifier leurs efforts, pour la réussite des
missions qui vous seront assignées, à vous et à vos unités.
Je vous souhaite tout le succès et la réussite, et je suis absolument certain que les riches
expériences que vous avez acquises tout au long des années passées sur le terrain, vous
seront d’un appui fort et un capital riche pour mener à bien vos missions, qui ne se
réaliseront qu’à travers la sacralisation du travail et son parfait accomplissement avec
loyauté et intégrité, pour la protection de notre chère patrie et au service de notre vaillant
peuple».
La cérémonie de sortie de promotion s’est poursuivie par une allocution du Général-Major
Noureddine Kheloui, Directeur de l’Ecole, dans laquelle il a valorisé les efforts de ceux qui ont contribué à la concrétisation de ce grand exploit et à atteindre ce niveau de maturité, n’ayant ménagé aucun effort pour le développement de l’Ecole, afin de cultiver une pensée moderne et innovante chez les générations successives de nos élites militaires :
« Alors que nous célébrons le couronnement et la réussite de la promotion de cette
session, sortant de notre jeune établissement de formation, nous nous devons de valoriser
les efforts de ceux qui ont contribué à la concrétisation de ce grand exploit, et à atteindre
ce niveau de maturité, lesquels n’ont ménagé aucun effort pour ériger et développer notre
Ecole aux normes de l’excellence, aspirant ainsi à son rayonnement dans la sphère des
sciences militaires, comme étant le phare qui surplombe l’appareil de formation de nos
Forces Armées, qui se démarque par les prestigieuses sciences militaires et l’art de la
guerre, ainsi que les différentes sciences de gestion, les connaissances et les expériences,
dont l’enseignement cultivera, sans nul doute, une pensée moderne et innovante chez les
générations successives d’élites parmi les commandants de nos Forces Armées, une
pensée qui sera d’une importance capitale dans l’édification et le rehaussement de notre
système défensif militaire et dans le développement de ses diverses capacités».
A l’issue, un exposé sur la promotion sortante a été présenté, avant de procéder à l’annonce des résultats de cette nouvelle promotion, la remise des diplômes et la baptisation de la promotion au nom du Chahid El-Aloui El-Aloui, pour céder ensuite la parole au représentant des officiers stagiaires qui a prononcé une allocution à cette occasion avant la clôture de la cérémonie.
Ensuite, Monsieur le Général de Corps d’Armée a visité la Division des Enseignements, où il a inspecté les différentes salles d’étude et les moyens pédagogiques modernes dont dispose l’Ecole.
Avant de clôturer la cérémonie, Monsieur le Général de Corps d’Armée a rendu hommage à la famille du Chahid dont le nom est porté par cette nouvelle promotion, et a signé le livre d’or de l’Ecole.