Qui trompe qui Mr Kamel Daoud?

0
139
Kamel Daoud
Qui trompe qui Mr Kamel Daoud?

Par Tarek Benaldjia

Le contenu de cette maudite lettre et nauséabonde de son auteur Kamel Daoud , (L’ennemi qu’on aime s’offrir) nous renseigne sur la position de cet chroniqueur de malheur , autour d’un sujet qui le dérange et qui lève un peu le voile sur ces officines souterraines auxquelles il appartient corps et âme que sont les sociétés secrètes et leur pouvoir occulte dans l’hexagone. 

Les sources de Kamel Daoud dont l’impartialité et l’éthique ne sont pas toujours, hélas, au-dessus de tout soupçon, et dont la compétence est parfois douteuse. C’est pourquoi, pour mesurer la fiabilité et la pertinence de l’information présentée par l’intéressé, il est toujours nécessaire de lui poser quelques questions:

Quelle agence de presse ou institut de sondage ou source est à l’origine de votre  information (Reuters, AFP, agence chinoise, russe, syrienne, iranienne, israélienne, anglaise? Et quel est son degré de fiabilité ?

Qui a choisi de nous présenter cette information (ou ce mensonge) à ce moment précis, plutôt qu’une autre (ou pour en occulter une autre, peut être plus importante.…) ? L’Emirat arabe ou l’Arabie saoudite ou tout simplement l’entité sioniste ?

A qui profite le crime?

Kamel Daoud, Cherche-t-il à façonner l’opinion publique nationale et internationale? A salir les présidents Abdelmadjid Tebboune & Tayep Erdogan ? Dans quel but ultime ? à justifier une politique, voire une intervention armée à venir ? A déstabiliser un chef d’Etat dont l’action dérange la France?

Ces points me paraissent capitaux, auxquelles l’intéressé devrait  répondre pour justifier ces accusations contre l’Algérie et la Turquie. En effet, Ils sont souvent à l’origine des manipulations, grandes ou petites, dont nous sommes quotidiennement l’objet.

D’autres exemples pourraient être cités qui rendent possible, sinon probable, la connivence de cet écrivain et  journaliste de la presse écrite et des grands médias sur certains sujets sensibles……..

Le fait que Kamel Daoud , associe injustement la Turquie à des organisations islamistes indique peut-être, et il est impossible de le savoir, qu’il cherche à nuire à la politique africaine d’Ankara, dont la France  surveille de près son « Ouverture à l’Afrique » et en particulier à ses anciennes colonies de population musulmane ?! Et ou à la manœuvre navale projetée par les deux pays frères et amis en méditerranée, plus précisément au sud de la France ?

Conséquemment au  fond de cette hostilité se cache en réalité sa crainte face à une nouvelle alliance « algéro-turc » de plus en plus puissante et capable de défier la France sur la scène internationale !

En soutenant activement la France, Kamel Daoud  a encore une fois « misé sur le mauvais cheval » dans une autre région du monde !

L’aspect historique  « la France doive sa survie à l’Empire ottoman!

Malgré le fait que le roi de France, François Ier, qui avait été fait prisonnier par l’empereur Charles Quint du Saint-Empire romain germanique en 1525 lors de la bataille de Pavie avait appelé à l’aide de [l’empereur ottoman] Soliman le Législateur (ou Soliman le Magnifique), et malgré le fait que de bonnes relations aient été établies entre les deux nations, et que la France doive sa survie à l’Empire ottoman; la France, après s’être renforcée, s’est attaquée à l’Empire ottoman. En 1799, Napoléon a attaqué Acre pour prendre le contrôle de l’Égypte et de Damas, et a connu sa première défaite. Napoléon a dit: « Si je n’avais pas été arrêté à Acre, j’aurais pu conquérir tout l’Orient ». Cela montre que si l’État ottoman n’avait pas arrêté la France, de nombreux pays du monde islamique, et même du continent asiatique jusqu’à à l’Extrême-Orient, auraient pu devenir des colonies françaises, comme ce fut le cas en Afrique.

Alors que l’État ottoman avait commencé à perdre de son pouvoir, la France a occupé l’Algérie en 1830. Cette invasion marque le début des invasions de la France en Afrique du Nord.

Les déclarations hostiles du président Macron envers la Turquie s’explique par sa crainte de la voir remplacer ou même devancer la France dans des régions stratégiques du monde. La considérant comme une rivale redoutable, Macron ne veut pas d’une Algérie et d’une Turquie forte et indépendante capable de la défier sur d’importantes questions internationales. Au fond, ce que Kamel Daoud  essai de dissimuler, c’est l’échec de la France en politique étrangère.

Le pédantisme chrétien, selon la pensée de Kamel Daoud

Je trouve que le grand responsable dans ce domaine est le pédantisme chrétien, pour avoir posé les équations malhonnêtes : christianisme = civilisation ; paganisme = sauvagerie, d’où ne pouvaient que s’ensuivre d’abominables conséquences colonialistes et racistes, dont les victimes devaient être les Indiens, les Jaunes, les Nègres. arabes !! « Aimé Césaire

Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à dé civiliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, ceci peut à la fois se référer au colonisé mais aussi aux membres d’une nation colonisatrice , qui tombent eux-aussi sous le coup de la domination, celle du consentement et de sa fabrication à grand renfort de propagande et de fausse-science.

Ici, guerre de l’information synonyme de propagande, manipulation ou, plus généralement, de la propagation soigneusement organisée et contrôlée, auprès de cet adversaire Extraconstitutionnel, de toute une diversité de messages au contenu destiné à servir la stratégie de son propre camp établi en france , qui n’est pas concerné par, ou qui est en dehors des règles constitutionnelles .

Qui trompe qui Mr Kamel Daoud?

Sans verser dans la théorie du complot simpliste, la mise en garde que vous nous faites plaisir de partager, nous rappelle que votre chère maman la france avec les quarante voleurs d’Algérie n’ont pas de principes, seulement les intérêts de la tutelle à protéger ? À mon avis c’est ici qu’il faut cerner les dérives, les problèmes que comporte le projet annoncé dans votre lettre ! Dans le fait de vouloir rétablir la royauté des temps de la france coloniale, dans l’historiquement correct qui ne cherche pas à comprendre le passé pour éclairer le présent, mais au contraire il parte du présent pour juger le passé. Dans cet état d’esprit, votre histoire « la France de demain » devient un écran où se projettent toutes les passions que cela déchaîne.

Tout ceci, afin de ne pas lui permettre (le peuple Algérien) la réalisation, d’une mobilisation de masse et de formuler de vraies demandes légitimes et l’élimination de l’héritage des 20 dernières années. En effet, nous pensons que ce sont autant les raisons politico-idéologiques qui peuvent expliquer les raisons de vos missives pour un usage compatible avec les fins auxquelles elles ont été recueillies et identifiées, ou pour un usage compatible avec ces fins.

En somme, il est clairement constaté que la France poursuit une politique hostile relativement importante vis-à-vis de la Turquie qu’elle voit comme un concurrent sérieux en Afrique. Il n’est pas du tout rationnel d’essayer, comme les Etats-Unis et certains pays européens, de maquiller cette politique sous la forme d’une opposition au gouvernement au pouvoir en Turquie. Parce que la vérité est évidente.

Aujourd’hui, l’on comprend Pourquoi la France paraît-elle si « irrationnelle » vis-à-vis de la Turquie ?

Et si Macron arrêtait de voir constamment la Turquie comme une concurrente et essayait pour une fois de coopérer avec elle comme ce fut le cas entre le roi français François 1er et le sultan ottoman Soliman Le Magnifique ?

Les deux pays ont encore tant à partager et échanger tout comme dans leur passé.

 

PARTAGER