Abdou Semmar : le valet des officines hostiles à l’Algérie

0
748
Abdou Semmar : le valet des officines hostiles à l'Algérie

Depuis l’année 2018 date à laquelle il s’est «  évadé» d’Alger après avoir été été condamné pour plusieurs délits pour diffamation, injures et atteinte à la vie privée d’autrui ,l’étourdi Abdou Semmar n’a pas cessé de nuire à  l’Algerie , à son Président, et à ses institutions par ses ragots , désinformations, Fakenews et   injures les plus exécrables.
Il s’était déchaîné lors des manifestations menées par le Hirak béni, contre le défunt Général des corps d’armée Ahmed Gaid Salah et les officiers supérieurs de l’Armeé, les qualifiant de dangereux conspirateurs et de comploteurs avides  de pouvoir prêts à s’accaparer du pouvoir !Et , de les accuser de corruption et même de perversion !
Cette campagne de dénigrement a visé  tout le monde ,sans épargner l’élite algérienne de France , l’accusant de génération de voleurs et de malsains .
D’évidence , il n’arrive pas à accepter son exil et, son sort de délinquant connu des services de sécurité algériens et de la justice qui l’avait jeté en prison pour chantage, atteinte à la vie privée et extorsion de fonds. Ainsi, et pour éviter un plus long séjour dans les  cellules de la prison d’El Harrach dans le sillage de sa condamnation pour une multitude d’affaires que Abdou Semmar réussira à s’échapper, pour retrouver refuge en France lui et son  compère  , Marouane Boudiab , poursuivi aussi  par les tribunaux de Bir Mourad Rais et de Dar El Beida, d’Alger pour une série de delits toutes aussi graves portées notamment contre le chenapan Abdou Semmar .
Ce cumul de poursuites à son encontre l’avait poussé de trouver refuge a Paris alors qu’il était sous ISTN ,donc interdiction de sortie  du territoire national, sachant que son passeport est toujours entre les mains de la police d’Alger .

Cette fuite organisée par des complicités au niveau des services de sécutrité algériens  inféodées à El Isaba, et  la complaisance de deux journalistes de Reporters Sans Frontières RSF qui lui aurait obtenu un laisser -passer au niveau de l’ambassade de France à Alger , lui garantissant l’entrée en France.

Même , après cette évasion qui va coûter cher à notre Abdou Semmar , il continue de percevoir des subsides des mains de la bande “El Isaba” pour assurer la survie de son torchon de média appelé ,AlgeriePart.com. Un sulfureux média qu’il avait lancé à Alger dans les années sombres du pouvoir d’El Isaba . Sa survie en France a été effective grâce à un diplomate en activité dans la capitale française, emporté par le vent du changement opéré en Algérie, dans le sillage du Hirak béni. Le même diplomate véreux, éjecté par le président Tebboune, lui aurait délivré un passeport et une carte d’immatriculation consulaire, sur recommandation du Conseiller et frère du président déchu Bouteflika.

Protégé par les acolytes d’El Isaba, qui exerçaient au niveau des représentations diplomatiques et qui gravitent autour, il réussira à se frayer un chemin comme fantoche et   valet  des groupes d’intérêts et des officines  hostiles à l’Algérie à l’instar de Reporters Sans Frontières , la CFDT , le syndicat CGT , FIJ, ainsi que le mouvement séparatiste du MAK du maître-chanteur Ferhat M’henni.
Ces  entités liées aux agendas néocolonialistes et sionistes ont réussi à lui obtenir l’asile au niveau des autorités françaises ,lui permettant de continuer son boulot de propagandiste de bas étage, dont les désinformations colportées par son torchon, visent à salir toute action constructive visant la stabilité et lma prospérité de l’Algérie

desseins et feuille de route sans aucune appréhension. Et, clairement de persévérer dans son travail habillé , de sape contre l’Algerie et ses dignes représentants de la société civile vivant dans l’hexagone.
Mais comme Abdou Semmar est une bête à cornes , il va pousser le toupet et l’imprudence jusqu’à créer un climat vaporeux entre l’Algérie et la France .
L’Establishement français ne semble guère gênés outre mesure , d’oû le silence observé à l’égard de  “ ce jounaliste  ambulant “ au service des forces néocolonialistes

En septembre  2018 déjà et à peine installé en France ,Abdou Semmar remue la cuillère dans la soupe et sans vergogne parlait d’une « … crise politique grave qui brouille les relations entre l’Algérie et la France
Le but inavoué de notre “ consultant en relations internationales” ( que ça !)  n’est autre que de créer des désaccords et tensions entre les deux pays

Plusieurs fois , Abdou Semmar replonge dans ses théories malsaines pour traiter du sujet et charger les responsables algériens  d’enduire la relation par leurs discours disgracieux et maladroit .
Dans un article , aussi gauche et malhabile comme sa personne, il raconte dans l’un de ses bluffs daté du 09/04/2018. «  … que l’ambassadeur de France à Alger ,Xavier Driencourt dans une conférence de presse tenue le même jour à Alger .a vilipendé les dirigeants algériens qui viennent se soigner en France où ils bénéficient de prestations des hôpitaux français sans s’acquitter des factures … des soins pour lesquels la France réclame depuis des années le paiement de plusieurs millions d’euros !“ ..
Ensuite le  27/05/2020 , Abdou Semmar enfonce le clou , et parle de rupture  programmée entre les deux pays après le rappel par l’Algérie de son ambassadeur à Paris suite à la diffusion du reportage de France 5 sur les manifestations du Hirak de février 2019 .
L’Algerie avait en effet précisé dans un communiqué émis par le ministère des AE à alger que « … le reportage réalisé de façon clandestine a relancé les hostilités entre les deux capitales »

Nous avons assisté là , à une à impressionnante vague déferlante de sous – entendus et d’insinuations malveillantes de la part de Abdou Semmar qui plus tard , reprend ses balivernes en citant le message du Président algérien publié à l’occasion de la Journée Nationale du Moujahid du 21/08/2020, dans lequel , le plus normalement du monde , il est revenu sur la période de la colonisation française , qui « … infligé avec cruauté des crimes contre l’humanité au peuple algérien … »
Quelle offense le Président Algérien a t – il  commis en mettant l’accent sur le mensonge de la mission civilisatrice de la colonisation ?
Le Président Français, a lui même reconnu dans un discours tenu à Abidjan le 21/22/19 que :« … le colonisation a été une erreur profonde et une faute de la république française .. ».
Tout récemment encore et , sans aucune retenue Abdou Semmar, défigurant la réalité de l’événement , informait qu’un algérien avait projeté un attentat contre les anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris ? Alors qu’en réalité , cet algérien avait voulu arrêter l’auteur de l’attaque!
Mêlant le vrai du faux , le stupide Semmar a manifestement cherché à susciter un autre  tourbillon dans les relations entre les deux pays , d’autant que la France subit depuis  quelques semaines une vague d’attentats islamistes meurtriers .
N’a t- il pas cherché par cette information dévoyée à incriminer et charger les algériens ? On n’est pas loin de la vérité même si, la fiction dépasse de loin la réalité de l’évènement.
L’on sait la position des autorités algériennes face à ces crimes islamistes , surtout qu’elle demeure en première ligne de la lutte contre les  islamistes, elle qui a  connu  la décennie noire du terrorisme faisant  entre 100.000 et 200.000 morts en Algérie .

Il est tout à fait clair , et sans amplifier le discours pompeux et stérile de notre ami Abdou Semmar, que ce dernier cherche à bout le bras , de pousser vers le fond et tout prix,  les liens entre la France et l’Algérie .
Personne ne peut deviner qui est derrière ce fugitif pour porter autant de tromperies .
Certains parlent de la Franc- Maçonnerie et de ses laquais à l’image de Boualem Sansal , Kamel Daoud ou encore l’humoriste Mohamed Fellag ,  le journaliste espion de Hichem Abboud de Amal TV , et bien  sûr Éric Zemmour ,  condamné plusieurs fois en France pour propos racistes et injures .

PARTAGER