Avec le recours obligatoire du PCR simple : Le SNAV espère un rapide retour des vols internationaux

0
149
Avec le recours obligatoire du PCR simple : Le SNAV espère un rapide retour des vols internationaux

A l’instar de nombreux secteurs d’activités socioéconomiques, le secteur du transport aérien a été durement affecté par la pandémie du Covid-19, causant non seulement un préjudice financier, mais aussi une menace énorme pour la préservation des postes d’emplois, et plus de ce nombre de passagers bloqués dans les quatre coins du monde, faute d’avions et d’espaces aériens ouverts.
Le retour des vols domestiques a été accueilli avec satisfaction par les professionnels des activités liées au transport aérien, et les citoyens.
Parmi, les réactions, celle du syndicat national des agences de voyages, qui à travers notre ligne espère un retour rapide des vols internationaux, accompagnés de mesures fermes en matière de protection des passagers des risques de pandémie du Covid-19.
Pour le président du SNAV Ouest, Midoun Tewfik, la dernière sortie du ministre des transports a été porteuse d’espoir, après que la commission scientifique habilitée au quitus de la reprise des vols internationaux, ait arrivée à la conclusion qu’avec un simple PCR, le trafic aérien peut reprendre. Midoun Tewfik tirera la sonnette d’alarme sur les menaces qui pèsent sur les entreprises des secteurs des transports et du tourisme, à savoir la banqueroute, liée à 10 moix d’inactivité forcée. Il s’interrogera sur l’absence de communication de la part du gouvernement, qui n’avait pas écouté les cris alarmants des professionnels du tourisme et du voyage à propos de leurs activités liées au transport aérien totalement en faillite depuis plus de 10 mois .
Selon le SNAV ,les avions du pavillon national, n’auraient pas dû rester cloués au sol provoquant un préjudice financier de plus de 40 milliards de dinars et qui s’ajoutent aux 6 milliards de dinars environ du rapatriement des 30 mille passagers mis en confinement dans des établissements hôteliers et prise en charge totale . « Le syndicat National des agences de voyages ´SNAV’ souhaiterait dans les prochains jours à compter de l’ouverture de la nouvelle année 2021 qu’il ait reprise des vols internationaux avec un simple PCR au même titre que le monde entier vu que le transport aérien mondialement n’a jamais été à l’arrêt par contre réduit partiellement » lit-ton dans le communiqué adressé à Algérie54.

Il convient de rappeler, qu’après quelques semaines de la suspension des vols, environ 3.000 agences de voyages et de tourisme étaient menacées de disparaître, et 30000 employés étaient mencés de chômage forcés en raison du Covid

PARTAGER