Nouredine Leghliel: La remontée des cours du pétrole, se poursuit en 2021

0
197
Nouredine Leghliel: La remontée des cours du pétrole, se poursuit en 2021

Les cours du pétrole ont enregistré vendredi leur cinquième hausse de suite dans un marché qui espère des avancées sur un plan de relance aux Etats-Unis.
Les cours de l’or noir “continuent d’être soutenus par la campagne de vaccination et les progrès vers de nouvelles mesures d’aide aux Etats-Unis”, écrit dans une note Christin Redmond de Schneider Electric.
“Le plan de relance de presque 900 milliards de dollars est moins ambitieux que celui voté plus tôt cette année, mais il vise à soutenir l’économie américaine et pourrait, par extension, donner un coup d’accélérateur à la demande en brut et en produits pétroliers”, ajoute l’experte.
Pour en savoir plus sur le réchauffement des cours du pétrole et les perspectives à court et moyen terme, Algérie54 prendra contact avec l’expert international en Bourse et énergie, l’algérien Nouredine Legheliel, établi à Göteborg en Suède, et qui donnera sa vision au sujet des fluctuations que connaîtra le marché pétrolier international, impacté par la pandémie du Covid-19 et la crise économique mondiale.
Nourrdine Legheliel, estime que le prix du pétrole poursuivra sa remontée durant l’année 2021. «La hausse a été entamée avec la fourchette d’un prix de pétrole oscillant autour des 34 dollars, grimpant jusqu’à les 45 dollars. Ensuite, on assiste à un retour de l’optimisme sur les marchés pétroliers. Cette tendance haussière a continué son chemin vers les 51 dollars. Et il n’est pas exclu que cette remontée se poursuit durant les deux premiers trimestres de 2021 » note-t-il.
Connu pour ses prévisions précises et objectives, Nourredine Legheliel indique que cette hausse est boostée par la reprise économique intégrée par les marchés financiers (marché des actions).
Il s’agit actuellement d’une corrélation positive entre le marché des actions et le marché pétrolier avec un décalage de quelques mois donnant une marge de manœuvre au prix du baril d’atteindre les 60 dollars.
Sur le registre des facteurs favorisant cette tendance haussière des cours du pétrole, les indices des Bourses américaines se distinguant par des records historiques (All Time High ou pic historique, la baisse des cours du dollar américain.
Ceci dit, une corrélation négative à 67 % entre le cours du dollar américain et les cours du pétrole. Cette baisse du dollar américain explique la hausse des prix du pétrole.
Il faut aussi souligner, la discipline, la cohésion et la fermeté des membres de l’Opep et non Opep, en matière de respect des accords trouvés lors des précédentes réunions.
Cela s’ajoute au silence observé par les membres des pays Opep et non Opep à l’issue de la récente joute Opep+ et qui s’avère , selon la psychologie des marchés, un facteur positif pour le prix car des déclarations fracassantes des ministres auraient déclenché une incertitude sur le marché avec comme résultat une prise massive de bénéfices et, par conséquent, une baisse des prix.
La hausse modérée de la production pétrolière des pays Opep et non Opep, 500 000 barils seulement, qui s’est produite sur une tendance haussière des prix était du coup ignorée par les acteurs du marché.