France: Agnès Buzyn rattrapée par la gestion de la pandémie du Covid-19

0
88
France: Agnès Buzyn rattrapée par la gestion de la pandémie du Covid-19

Les ennuis de l’ancienne ministre française de la Santé, Agnès Buzyn,sont loin d’être terminés.

Après son limogeage, et son échec dans les élections municipales, dans la course pour diriger, la Maire de Paris, voilà, affrontée au feuilleton de la justice. Selon le journal français L’Opinion, un avocat souhaite qu’elle soit auditionnée et est même prêt à l’empêcher de quitter la France.

Dans sa livraison de ce lundi 21 décembre, L’Opinion  consacre un espace aux actions de justice intentées contre les hommes politiques, dont Agnès Buzyn, et sa gestion de la crise de la propagation de la pandémie du Covid-19

Selon la même source, l’avocat Fabrice Di Vizio a lâché : “J’apprends qu’Agnès Buzyn songe à s’établir à l’étranger ? Pas question ! Je vais saisir la commission d’instruction pour qu’elle lui interdise de quitter le territoire, qu’elle auditionne au plus vite et qu’elle la place sous contrôle judiciaire

Pour rappel, une élue de Montpellier. avait déposé plainte contre Agnès Buzyn, l’accusant d’avoir été contaminée au Covid-19, lors de l’opération de vote au premier tour des élections municipales le 16 mars 2020, soit deux jours avant le confinement

L’élue aurait transmis la maladie à son père qui est ensuite décédé. Autre accusation, le Samu ferait un tri entre les patients, selon leurs âges, pour les transférer à l’hôpital. C’est pour ces différents motifs que l’avocat souhaite qu’Agnès Buzyn ne parte pas à l’étranger pour ses ambitions politiques, et qu’elle s’explique devant la justice.

 

PARTAGER