Abdelkader Benmaarouf : l’implantation des chambres territoriales pour un contrôle de proximité est un choix stratégique

0
103
Abdelkader Benmaarouf : l’implantation des chambres territoriales pour un contrôle de proximité est un choix stratégique

La Cour des comptes a publié hier mardi, son rapport annuel, sur son site internet. Une première depuis plus de 21 ans, puisque le denier rapport rendu public remonte à 1999.

Invité, mercredi, de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio Algérienne, le président de la Cour des comptes, Abdelkader Benmaarouf, estime que la publication de ce rapport, est en soi, un évènement important, puisque c’est une occasion d’informer les citoyens sur les conditions de gestion des deniers publics.

L’invité dit que le rapport a mentionné toutes les anomalies constatées, notamment la question des retards, qui est récurrente. Il avoue que certes, il y a des facteurs objectifs mais parfois il y a eu, aussi, de l’imprévoyance et de la négligence. « C’est pour cela que la phase maturation est très importance avant l’exécution d’un projet afin d’éviter ce genre de problèmes », explique-t-il.

Evoquant les réévaluations douteuses des projets, l’interviewé indique qu’il existe une voie spécifique qui prend en charge ces cas. « Dès qu’on découvre des faits à caractères frauduleux, il y a des rapports spécifiques qui sont transmis à la justice, notamment lorsque les faits sont d’une certaine gravité. Le procureur prendra, donc, ensuite la relève », ajoute-t-il.

Concernant la gestion des deniers au niveau des collectivités locale, particulièrement la fiscalité locale, Abdelkader Benmaarouf, affirme que le rapport a constaté une négligence d’un certain nombre de taxes spécifiques, que la commune elle-même détermine, fixe et recouvre.  « Des communes ne se plaignent de la rareté des ressources alors qu’elles ont des instruments qu’elles peuvent utiliser de façon rigoureuse pour améliorer leur recette budgétaire », dit-il.

Cependant, l’invité admet que la gestion des communes est délicate, voire complexe. On a accordé, depuis le début, beaucoup d’importance à ce problème, qui est délicat, estime-t-il, précisant que « l’implantation des chambres territoriales est un choix stratégique et surtout un acquis. Car le contrôle de la cour pour les communes est désormais un contrôle de proximité ».

L’invité n’a pas manqué d’annoncer qu’un concours de recrutement d’auditeurs et contrôleurs sera lancé, dans le courant du mois de janvier 2021.