Un usurpateur de fonctions dans les corps de justice et de sécurité identifié

0
66
Un usurpateur de fonctions dans les corps de justice et de sécurité identifié

 La Cour d’Alger a annoncé, jeudi dans un communiqué, l’identification d’un usurpateur de fonctions qui escroquait des citoyens en se faisant passer pour un juge, un procureur de la République ou un cadre des  services de la sécurité.

“Conformément aux dispositions de l’article 11 du code de procédure pénale, le parquet de la République près le Tribunal de Sidi M’hmed informe l’opinion publique que, suite à une plainte signalant un individu qui s’adonnait à l’escroquerie des citoyens, en se faisant passer pour un juge, un procureur de République ou un cadre des services de sécurité, les services de la police judiciaire ont été chargés de diligenter une enquête préliminaire sur les faits, laquelle s’est soldée par l’identification du concerné, un dénommé répondant aux initiales (B.I)”, a-t-il indiqué, ajoutant que nombre de ses victimes ont été retrouvées.

“Après finalisation de l’enquête préliminaire, des poursuites judiciaires ont été lancées à l’encontre du concerné, en vertu d’une requête introductive pour instruction sur deux délits, en l’occurrence usage d’un titre attaché à une profession légalement réglementée et usage d’une qualité dont les conditions d’attribution sont fixées par l’autorité publique. Suite à quoi, le juge d’instruction a ordonné de placer l’accusé en détention provisoire, a détaillé la même source. Conformément à l’article 17 du code de procédure pénale, le Parquet général près le Tribunal de Sidi M’hamed informe l’opinion publique que “l’instruction est toujours en cours auprès du juge d’instruction notifié du dossier, pour retrouver d’autres victimes potentielles ayant eu affaire au prévenu”.

A cet effet, le Parquet de la République lance un appel à toute personne concernée en vue de “se rapprocher de la juridiction en charge de l’instruction sur le dossier”.

PARTAGER