La criminalisation du colonialisme par le peuple algérien ne nécessite pas un texte de loi

0
162
La criminalisation du colonialisme par le peuple algérien ne nécessite pas un texte de loi

Le Conseiller du Président de la République chargé des archives et de la mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi a affirmé, samedi à Alger, que la colonisation a été criminalisée par le peuple algérien et ne nécessite pas un texte de loi.

M. Chikhi a indiqué en marge de la cérémonie de sortie de la 49e promotion de l’Ecole nationale d’Administration (ENA) que “les députés sont libres de proposer, débattre et adopter des projets”, rappelant que le peuple algérien avait criminalisé la colonisation qui ne nécessite pas un texte de loi. “La criminalisation de la colonisation n’est pas une priorité dans le dossier de la mémoire dont je suis responsable”, a-t-il ajouté.

Dans ce cadre,  le conseiller du Président de la République a appelé à “l’orientation des efforts pour mettre en avant le parcours historique du peuple algérien en le mettant à la portée au citoyen lambda”.