El Isaba à Oran: Levée de boucliers, à l’approche des échéances électorales

0
142
El Isaba à Oran: Levée de boucliers, à l'approche des échéances électorales

« On a soutenu le président Tebboune lors de la dernière présidentielle pour mettre hors d’état de nuire la Isaba à Oran » écrit à Algérie 54, un citoyen.

La phrase du citoyen en question résume bien la déception d’un nombre important d’oranais, déçus de voir défiler des figures consommées et sans aucun apport pour la wilaya d’Oran, sauf les scandales de prédation, de détournement de foncier et de dilapidation de deniers.
Les images de ce mardi montrant des députés et élus de la wilaya décriés par la population, à l’occasion de la tenue d’une rencontre avec le médiateur de la république Karim Younes, sont de mauvais augures pour les aspirations des citoyens. Le président Tebboune, qu’une grande partie d’oranais à eu le devoir de le soutenir, est interpellé sur la promesse de l’édification d’une nouvelle Algérie, que les représentants d’El Isaba dont il est était aussi victime, ne peuvent que porter atteinte à cette Algérie novembriste menacée plus que jamais par les défis de la mondialisation et de la néocolonisation.
Aujourd’hui, les soutiens d’Oran du candidat Tebboune à la présidentielle du 12 décembre 2019, ont été totalement déçus de voir celles et ceux qui ne juraient que par la mise à l’écart du premier hirakiste, ayant dénoncé El Isaba, revenir au-devant de la scène politique locale, au grand dam d’une population qui vomit ces Pokémons de la prédation, du clientélisme et de la dilapidation.

Le défilé de la mode des médiocres et incompétents à l’origine des maux de la wilaya d’Oran, interpelle les consciences de la ville du Saint-Patron de Sidi El Houari à se mobiliser pour mettre hors d’état de nuire l’OPA d’El Isaba pour redorer le blason terni de cette wilaya dépecée dans le cadre de la construction d’une nouvelle Algérie

PARTAGER