L’heure de Seif El Hadjadj

0
171
L'heure de Seif El Hadjadj

Le limogeage ce samedi du ministre des Transports, Lazhari Hani et du PDG d’Air Algérie Allache Bekhouche, conjugué aux déclarations fracassantes de l’ancien Premier Ministre Ahmed Ouyahia, nous enseigne sur le seuil atteint par la culture d’Etat des responsables en charge de l’Exécutif de notre pays.
Le président de la république Abdelmadjid Tebboune n’a pas caché sa déception quant au rendement de la majorité des ministres du gouvernement Djerad, rendue publique lors de la tenue du dernier Conseil des Ministres de dimanche dernier.

De nombreux ministres se sont hibernés durant la durée de l’hospitalisation du président Tebboune, à savoir deux mois, s’ajoutant aux multiples dérapages de communication de certains ministres, comme celles et ceux de la Culture, la Solidarité, l’Industrie et la Jeunesse et des Sports.
Le président Tebboune est appelé à réagir rapidement pour réajuster l’action gouvernementale, en se débarrassant de ministres devenus encombrants, et encore de walis bureaucrates et qui continuent de bloquer les initiatives et les investissements, en se cachant derrière les « instructions » et la législation qu’ils violent eux-mêmes au grand soulagement d’El Isaba qui ne lésine pas sur les moyens pour affaiblir le capital confiance dont jouit le président Tebboune au niveau de la population, et pour anéantir toute action allant dans le changement tant espéré

PARTAGER